La coordonnatrice de Loge m'entraide, Sonia Côté, a remis une lettre à l'évêque du diocèse de Chicoutimi, Mgr André Rivest, qui doit la donner en main propre au pape François, en mai.

Sonia Côté a écrit une lettre au pape

La coordonnatrice de Loge m'entraide, Sonia Côté, a écrit au pape François pour lui demander « un cadeau d'espérance aux locataires appauvris » pour les 20 ans de son organisme. La lettre sera transmise par l'évêque de Chicoutimi, Mgr André Rivest.
Elle espère que le pape répondra en adressant une lettre aux locataires. « Auriez-vous quelques minutes pour leur écrire un message pontifical qui leur redonnera de l'espérance [...] qui les encouragera à lutter collectivement pour leur dignité, pour leurs droits [...] malgré l'adversité, le rejet, l'angoisse des lendemains liée à leur insécurité financière ? », demande-t-elle, dans un extrait de la lettre, cité dans le communiqué de presse de l'organisme.
La lettre a été remise récemment à Mgr André Rivest, qui doit se rendre à Rome en mai. L'évêque du diocèse de Chicoutimi a accepté de remettre la lettre en main propre au Saint-Père. Sonia Côté se dit confiante d'obtenir une réponse du pape François.
Loge m'entraide aura en fait 20 ans en avril 2018, mais la coordonnatrice a décidé de les souligner plus tôt, pour profiter du voyage de Mgr Rivest.
La porte-parole de Loge m'entraide estime que même si elle dirige un organisme sans vocation religieuse, elle ne voit pas de problème à interpeller le pape.
« Je ne connais pas la croyance des locataires appauvris, ni des militants qui s'impliquent à Loge m'entraide et je ne tiens pas à le savoir. Mais je sais qu'il y en aura certainement qui apprécieront recevoir un message du pape François [...] », a-t-elle mentionné.
Comme le maire Jean Tremblay
Sonia Côté n'est pas la première personnalité publique de Saguenay à vouloir rejoindre le pape. Le maire de Saguenay, Jean Tremblay, avait fait parvenir au pape François une copie de son livre Croire, ça change tout, paru en janvier 2014 aux Éditions des oliviers, par le cardinal Marc Ouellet. En juin 2014, le premier magistrat de Saguenay avait reçu une lettre en réponse, signée par le pape.