Tous les policiers de Saguenay ont été mobilisés lors de la tenue du Sommet du G7.

Sommet du G7: Saguenay a chargé 422 000$ en trop

Saguenay recevra un remboursement d’environ 1,4 million de dollars pour l’implication de ses 235 policiers lors du Sommet du G7 tenu l’an dernier, à La Malbaie. Ottawa refuse de rembourser la totalité des sommes réclamées, puisqu’un montant de 422 000 $ avait été demandé pour le salaire des policiers qui auraient été à l’horaire même s’il n’y avait pas eu cet événement.

Initialement, Saguenay demandait un remboursement de 2,1 M $ de la part du gouvernement fédéral. Tous les policiers de Saguenay avaient été mobilisés lors de la tenue du Sommet du G7, puisque plusieurs dignitaires atterrissaient à Bagotville pour se rendre dans la région de Charlevoix. Les policiers étaient appelés à assurer la sécurité des gens et la circulation, notamment. Durant une semaine, les policiers de Saguenay devaient être disponibles en tout temps. Les demandes de congé et de vacances avaient été refusées.

Le gouvernement fédéral avait demandé à Saguenay de justifier les 2,1 M $ réclamés, et les autorités municipales avaient alors refait l’exercice, pour arriver à un montant de 1,8 M $ en remboursement demandé. Des frais avaient été chargés en double.

Finalement, Saguenay a obtenu une réponse positive, mais Ottawa refuse de payer un montant de 422 000 $, qui aurait de toute façon été utilisé pour payer ses policiers réguliers, même s’il n’avait pas eu de Sommet du G7.

« Les citoyens n’auront pas à payer cette facture, puisque ce montant aurait été utilisé pour payer le salaire des policiers qui travaillaient de toute façon. Il y a eu un imbroglio », a expliqué le directeur du Service de police de Saguenay, Denis Boucher.