Édith Boulianne a reçu un chèque de 57 000$, vendredi.

Sommet du G7: la propriétaire de Cepal a été payée

La propriétaire de Cepal l’auberge nature de Jonquière, Édith Boulianne, a reçu son dû.

Après avoir dénoncé, jeudi, le fait que la GRC tardait à lui payer une facture de 57 000 $ pour des services hôteliers rendus lors du Sommet du G7, en juin dernier, la gestionnaire a enfin pu toucher son chèque, livré par la poste vendredi matin.

« Comme par hasard, j’ai reçu mon dû aujourd’hui. Je suis bien contente. Le montant qu’on m’a envoyé correspond à celui qui était sur la facture. Mais il ne comprend pas les intérêts », a-t-elle signifié. Exaspérée après 98 jours d’attente, Édith Boulianne avait fait appel à la députée de Jonquière, Karine Trudel, qui a posé une question à la Chambre des communes à ce sujet, jeudi.

Par la poste
Le chèque est arrivé par la poste régulière, ce qui tend à signifier qu’il a été posté il y a quelques jours.