Contenu commandité
Des idées pour nos aînés 
Des idées pour nos aînés 
Les camps de jour municipaux de Granby rayonnent depuis quelques années jusque dans les résidences pour aînés.
Les camps de jour municipaux de Granby rayonnent depuis quelques années jusque dans les résidences pour aînés.

Les camps de jour s’invitent dans les résidences pour aînés

Le Club Vacances Jeunesse de Granby rayonne depuis quelques années jusque dans les résidences pour aînés, où séances de jeux de société, ateliers culinaires et spectacles de danse sont organisés de façon ponctuelle durant l’été.

«Ce sont toujours des échanges qui sont intéressants, tant pour les jeunes des camps de jour que pour les aînés et les équipes d’animation qui viennent en support. C’est souvent très chaleureux», affirme le chargé de projets à Vie culturelle et communautaire de Granby, Éric Goudreau.

«À la base, l’idée, c’est de divertir. Mais il y a aussi l’objectif de créer un pont entre les générations et de créer des moments d’échange. Je pense que le loisir est aussi une façon formidable de faire de l’intervention et de créer des occasions de rencontres», ajoute-t-il.

Éric Goudreau affirme que ces activités avec les aînés sont initiées par les comités de jeunes de chacun des parcs-écoles, où se tiennent des camps de jour. Ceux-ci sont invités, dans un esprit de participation citoyenne, à se donner des «missions communautaires» à accomplir dans leur quartier durant l’été.

«Souvent, quand les jeunes observent leur milieu et regardent les besoins, les résidences (pour aînés) ressortent. Et naturellement, ils proposent des idées d’activités», relève le chargé de projets.

Ce dernier affirme par ailleurs que la collaboration est généralement très bonne avec les intervenants des habitations à loyer modique, des centres d’hébergement et de soins de longue durée ou des résidences privées, où des activités intergénérationnelles sont proposées.

La crise de la COVID-19 pourrait toutefois avoir pour effet de freiner cette année cet élan d’échanges entre jeunes et aînés. Mais l’objectif est néanmoins de poursuivre ce projet lorsque cela sera possible, assure Éric Goudreau.

Cette initiative a d’ailleurs permis à la Ville de Granby de s’illustrer l’an dernier au concours de la Semaine québécoise intergénérationnelle, dans la catégorie Activité communautaire, orchestrée par Intergénérations Québec. Quelque 173 projets ont été soumis pour l’une ou l’autre des six catégories du concours.