Philippe Couillard a fait part de ses engagements pour son deuxième mandat, au grand plaisir des maires de la circonscription qui s’étaient déplacés.

Six promesses de Couillard pour Roberval

Philippe Couillard, qui sollicite un deuxième mandat dans la circonscription de Roberval, a présenté, dimanche, six promesses ciblées qu’il compte réaliser s’il est réélu.

En conférence de presse à la Place de la Traversée, M. Couillard est revenu sur les engagements qu’il avait faits en 2014. Selon lui, il a respecté toutes ses promesses.

Philippe Couillard a énuméré six projets qu’il veut réaliser en collaboration avec les élus de Roberval. Il s’est engagé à accompagner la ville de Saint-Félicien dans la diversification de son économie en procédant à l’expansion de son parc agrothermique. « Il y a des terrains disponibles. Il y a la même source de chaleur, le gaz naturel... On est capable d’aller plus loin », pense M. Couillard.

La pointe Scott à Roberval, « un site avec un potentiel récréotouristique extraordinaire », pourrait être revitalisée pour devenir un incontournable touristique autant l’hiver que l’été.

À Péribonka, le député sortant de Roberval veut accompagner la municipalité dans la revitalisation du secteur touristique. Pour y arriver, il appuie le projet de déménagement du musée Louis-Hémon près de l’église. « Un endroit beaucoup plus fréquenté, et beaucoup plus visible qu’actuellement », ajoute M. Couillard.

Deux des projets que M. Couillard veut réaliser concernent Dolbeau-Mistassini. Le pavillon du centre de ski Do-Mi-Ski pourrait être rénové, de même que le centre-ville de la municipalité.

Finalement, plusieurs routes d’accès aux petites municipalités de la circonscription méritent d’être refaites, pense le chef du PLQ.