La nouvelle mesure prévoit que tous les enfants de moins de neuf ans ou de moins de 145 centimètres, des pieds à la tête, doivent être installés dans un siège d’appoint.

Sièges d'appoint: période de grâce pour les automobilistes

Les policiers de Saguenay accorderont une période de grâce aux parents et grands-parents quant à la nouvelle réglementation sur les sièges d’appoint. Pour quelques jours, les patrouilleurs n’émettront pas de billets d’infraction, mais uniquement des avertissements.

La toute nouvelle mesure de la Société de l’assurance-automobile du Québec (SAAQ) vient d’entrer en vigueur et elle prévoit que tous les enfants de moins de neuf ans ou de moins de 145 centimètres, des pieds à la tête, doivent être installés dans un siège d’appoint.

Par le passé, la règle précisait que l’enfant assis devait mesurer 63 centimètres (de la fesse au-dessus de la tête) pour quitter son siège d’auto.

« La nouvelle mesure est en vigueur depuis le jeudi 18 avril. Au cours des prochains jours, nous allons surtout faire de la prévention auprès des parents et des grands-parents de Saguenay. On se doit de donner le temps nécessaire aux gens de comprendre la réglementation et de se munir d’un siège d’appoint et de l’installer si cela est nécessaire », précise Bruno Cormier, porte-parole du Service de police de Saguenay (SPS).

« La SAAQ a fait des études, au fil des années, et il a été déterminé que cette façon de faire assurerait une meilleure sécurité pour les enfants. Les gens qui ne se conformeront pas à la réglementation pourraient recevoir une amende de 80 $ plus les frais pour une facture totale de 128 $, sans oublier l’ajout de trois points d’inaptitude au dossier du conducteur fautif », ajoute M. Cormier.

La SAAQ souligne qu’un enfant installé sur la banquette de la voiture peut subir des blessures graves en cas de collision si la ceinture de sécurité n’est pas ajustée adéquatement pour la grandeur de l’enfant.

Le fait de surélever l’enfant sur un siège d’appoint lui permettra d’être mieux protégé avec la ceinture de sécurité qui doit passer au niveau de l’épaule et des hanches, puisque la clavicule et les os du bassin sont en mesure de mieux absorber le choc d’un accident.

M. Cormier mentionne que les parents qui ne savent pas comment installer le siège d’appoint peuvent communiquer avec le Quartier général (418 699-6000) pour prendre un rendez-vous et des policiers pourront procéder à l’installation gratuitement.

La SAAQ offre aussi des points de service où il est possible de le faire installer gratuitement. Il suffit de consulter le site Internet de l’organisme au saaq.gouv.qc.ca.