Les livreurs de repas à domicile font partie des bénévoles réguliers pour les centres d’actions bénévoles.
Les livreurs de repas à domicile font partie des bénévoles réguliers pour les centres d’actions bénévoles.

Semaine de l’action bénévole: «bénévoler», c’est essentiel !

La 46e édition de la Semaine de l’action bénévole se déroule dans le contexte très particulier de la pandémie de COVID-19. « Cet événement se veut une occasion pour souligner l’aide inestimable qu’apportent ces personnes qui donnent de leur précieux temps pour aider quotidiennement des gens vulnérables dans la société », fait valoir Hélène Dallaire, coordonnatrice de l’action bénévole au Centre d’action bénévole de Chicoutimi.

Le Centre d’action bénévole de Chicoutimi compte 140 personnes impliquées sur une base régulière auprès de la clientèle de 65 ans et plus au sein d’une quarantaine d’organismes.

« Les services offerts sont de l’accompagnement en transport, des trousses de sécurité, des visites d’amitié, des lectures pour aînés, un centre d’activités, le service Entre Voisin (un service d’entraide de voisinage pour le maintien à domicile et une aide pour des menus travaux) ou Lire et faire lire », résume Hélène Dallaire.

Ces bénévoles sont épaulés et conseillés par une équipe très active sur le terrain capable de mobiliser pour répondre aux besoins des aînés des communautés.

« C’est important en cette semaine spéciale de remercier ces bénévoles qui font toute la différence dans la vie de nos utilisateurs de services. Leur temps et leur dévouement sont tellement importants pour notre organisme », estime la coordonnatrice.

Depuis le 12 mars, quand le premier ministre François Legault a demandé aux personnes de 70 ans et plus de rester à la maison, le bénévolat du Québec a été privé de toutes ces précieuses personnes, à la retraite, qui consacraient plusieurs heures par semaine à « bénévoler » dans tous les secteurs d’activités. Dès le lendemain, le premier ministre a dû corriger le tir en créant un site internet intitulé jebénévole.ca pour combler les besoins.

« Nous avons développé le télétravail et nous avons aussi recruté des bénévoles ponctuels que nous avons déployés au sein des divers organismes pour combler le vide laissé par les bénévoles de 70 ans et plus. La pandémie révèle l’importance des Centres d’action bénévole et le travail essentiel qu’ils accomplissent », termine la coordonnatrice à l’action bénévole.