L'Université du Québec à  Chicoutimi

Sélection d'un nouveau recteur à l'UQAC: Laval Boulianne doit demeurer sur le comité

Laval Boulianne n'aura pas à quitter la présidence du conseil d'administration de l'UQAC, malgré la pression des forces syndicales de l'établissement d'enseignement, qui souhaitaient le voir quitter le comité de sélection dans le processus d'embauche d'un nouveau recteur.
L'Université du Québec a publié un communiqué, dans lequel elle rappelle plusieurs règlements qui régissent la formation des comités de sélection. L'UQ juge justifié l'implication du président du conseil d'administration, en l'occurrence Laval Boulianne. « Sur le plan réglementaire, cette décision revient au conseil d'administration de l'établissement concerné », est-il mentionné dans le communiqué.
« Dans le cadre des processus de désignation des chefs menés dans le réseau de l'Université du Québec, la pratique générale veut que les présidents de conseil d'administration soient nommés par leurs conseils d'administration respectifs au sein des comités de sélection afin d'illustrer l'importance accordée à cette décision. »
Le processus de sélection d'un nouveau recteur doit reprendre du début après qu'aucun candidat n'ait été retenu lors du premier appel de candidatures. Le recteur actuellement en poste, Martin Gauthier, a renoncé à un deuxième mandat de cinq ans. Les représentants syndicaux lui reprochaient notamment de gérer l'université comme une entreprise.
//Plus de détails à venir.