Le festival Pinte de science, né à Londres en 2012, vise à démocratiser la science en proposant des conférences données directement dans les bars pendant que les spectateurs sirotent une bière.

Quand la science s’invite au bar

Le festival Pinte de science est de retour à Québec pour une quatrième année du 20 au 22 mai au pub Blaxton Cartier, à la Ninkasi et au Café Fou Aeliés de l’Université Laval. L’initiative née à Londres en 2012 vise à démocratiser la science en proposant des conférences données directement dans les bars pendant que les spectateurs sirotent une bière.

«Chaque soirée commence avec un scientifique qui présente un exposé de 20 à 30 minutes suivi d’une période de question, puis des activités et des quiz ludiques suivis d’une autre conférence», explique Martine Voisine, étudiante au baccalauréat en sciences biomédicales et responsable de Pinte de science pour la ville de Québec.

L’activité se déroule de 19h à 21h et est gratuite, mais les participants doivent réserver leurs billets. «La popularité de Pinte de science grandit d’année en année, de sorte que présentement, on a déjà écoulé 400 de nos 500 billets disponibles», poursuit-elle. Parmi les sujets d’actualité qui seront abordés par 19 experts de l’Université Laval, on compte entre autres le vapotage, la résistance aux antibiotiques, un condom invisible présentement développé au Centre hospitalier universitaire, le stress, la dépression et, bien sûr, la science des bières!

«Nos experts font aussi certaines démonstrations sur place. Par exemple, l’an dernier, l’un de nos conférenciers avait fait changer la couleur de l’eau en utilisant les nanoparticules», poursuit Mme Voisine.

L’événement Pinte de science se déroule cette année dans 24 pays du monde, dont 25 villes canadiennes et 50 villes de France. Les personnes intéressées à s’inscrire peuvent se rendre sur le site pintofscience.ca