Un incendie a lourdement endommagé une résidence de Péribonka tard lundi soir.

Sauvées par leur détecteur de fumée

Une mère et sa fille ont la vie sauve grâce à leur détecteur de fumée. Leur résidence de Péribonka a été lourdement endommagée par un incendie causé par une cigarette tard lundi soir.

Les pompiers ont été appelés à se rendre au 231 rang Saint-Michel à Péribonka à 23h30 lundi soir.

À leur arrivée, la résidence unifamiliale était envahie de fumée. Heureusement, les deux occupantes de l’endroit, une femme dans la quarantaine et sa fille d’âge adulte, avaient déjà évacué les lieux.

La mère a tout de même dû être transportée au centre hospitalier puisqu’elle a inhalé beaucoup de fumée. Elle y a passé la nuit.

«La dame s’est endormie profondément avec une cigarette. Son matelas a pris feu. C’est sa fille qui dormait au sous-sol qui a entendu le détecteur de fumée. Elle croyait que sa mère faisait cuire quelque chose, mais en montant l’escalier, elle a vu la fumée, raconte Marc Houde, chef préventionniste au Service de sécurité incendie de Dolbeau-Mistassini. Heureusement que le détecteur de fumée était fonctionnel. C’est ce qui leur a sauvé la vie.»

La chambre où dormait la dame a été complètement détruite. La résidence a subi des dommages évalués entre 40 000$ et 50 000$.


Seize pompiers de Dolbeau-Mistassini et cinq pompiers d’Alma sont intervenus sur place. L’opération a pris fin un peu après 2h.