Les 55 entreprises proposaient plus de 700 emplois à combler aux visiteurs du Salon de l’emploi de l’UQAC.
Les 55 entreprises proposaient plus de 700 emplois à combler aux visiteurs du Salon de l’emploi de l’UQAC.

Salon de l’Emploi de l’UQAC: « magasiner » un emploi à l’ère de la pénurie

Eve-Marie Fortier
Eve-Marie Fortier
Le Quotidien
Les visiteurs du Salon de l’Emploi de l’UQAC ont pu « magasiner » leur futur employeur parmi 55 entreprises présentes, mercredi, à l’Université du Québec à Chicoutimi.

La philosophie du Salon a dû être adaptée en raison du contexte de main-d’œuvre, selon Samuel Taillon, agent d’information à l’association des diplômés. « Les étudiants savent qu’ils sont convoités et qu’il est plus facile de trouver un emploi qu’autrefois. C’est la parfaite occasion pour eux de venir rencontrer les employeurs et de trouver celui qui leur convient le mieux. »

Gabrielle Desbiens, finissante en ressources humaines à l’UQAC, a affirmé avoir remarqué qu’il était rare de croiser des étudiants qui remettaient des curriculum vitae aux recruteurs. « Notre époque est différente de celle de nos parents et de nos grands-parents. Il est désormais plus facile de magasiner l’emploi que nous souhaitons obtenir. »

Un succès pour l’édition 2020

Plus de 700 postes étaient à combler. Marie-Karlynn Laflamme, directrice du Bureau des affaires publiques de l’UQAC, a qualifié l’édition 2020 du Salon comme étant un succès. « Même si les emplois étaient en majorité ouverts aux bacheliers et aux finissants, il y en avait pour tous les goûts. Les secteurs d’emplois offerts étaient très variés. Les étudiants de tous les domaines pouvaient y trouver leur compte. »

« Nous avons même dû refuser 12 entreprises, étant donné l’espace limité. La pénurie de main-d’œuvre se fait réellement sentir. Les entreprises sont vraiment à l’affût pour recruter de la main-d’œuvre qualifiée », a-t-elle ajouté.

Un suivi sera effectué auprès des entreprises présentes lors du Salon de l’emploi de l’UQAC pour vérifier le nombre de postes qui ont été comblés grâce à l’événement.