Andrée Laforest

Salaire des élus: Andrée Laforest «préoccupée»

La ministre des Affaires municipales et de l’Habitation, Andrée Laforest, estime que la hausse de la rémunération des élus municipaux de Saguenay est « importante et préoccupante ». La députée caquiste de Chicoutimi se garde toutefois de vouloir intervenir directement dans ce dossier.

Invitée à se prononcer sur la question, qui a fait l’objet d’un dossier complet dans Le Quotidien dans les derniers jours, celle qui est aussi ministre responsable du Saguenay-Lac-Saint-Jean a fait parvenir sa position officielle par courriel via son cabinet. Selon nos calculs et nos projections, les conseillers saguenéens voient leurs revenus bruts augmenter d’environ 32 à 48 % de 2018 à 2019, depuis l’adoption d’un nouveau règlement sur le traitement des élus l’automne dernier.

« Une intervention directe de la ministre serait aussi contraire à l’esprit de la loi 122 dont l’objectif était d’augmenter l’autonomie des municipalités et leurs pouvoirs, ainsi qu’à reconnaître qu’elles sont des gouvernements de proximité. Mme Laforest considère cependant cette hausse importante et préoccupante. Comme chaque citoyen, citoyenne, elle s’attend à ce que chaque maire, mairesse, et chaque conseiller, conseillère, fasse preuve d’une éthique de travail exemplaire dans le cadre de leurs fonctions », écrit l’attachée de presse Bénédicte Trottier Lavoie.

Le projet de loi 122 a été adopté par l’Assemblée nationale à l’été 2017. Le conseil de ville de Saguenay a justifié une hausse de la rémunération de base d’environ 21 400 $ notamment en raison d’une mesure fiscale fédérale, en vigueur dès janvier 2019, ce qui laissait prévoir des impacts négatifs sur les revenus nets des élus.