Une Honorienne veut demander à la municipalité de l’appuyer dans ses démarches pour faire baisser la vitesse sur le boulevard Martel.
Une Honorienne veut demander à la municipalité de l’appuyer dans ses démarches pour faire baisser la vitesse sur le boulevard Martel.

Saint-Honoré: une citoyenne veut faire abaisser la limite de vitesse sur le boulevard Martel

Une citoyenne de Saint-Honoré veut se rendre au prochain conseil de ville pour demander une réduction de la vitesse sur le boulevard Martel, à Saint-Honoré, dans le secteur de la carrière, et une révision de l’éclairage, mais sa demande ne recevra pas un accueil chaleureux du maire de l’endroit, Bruno Tremblay.

Appelé dimanche pour commenter la volonté de cette résidante, le maire de Saint-Honoré dit n’avoir « aucun pouvoir » sur la vitesse permise sur l’artère traversant la municipalité. Bruno Tremblay n’a pas non plus l’intention de demander au ministère des Transports du Québec, qui prend les décisions sur ces questions, de modifier la vitesse à cet endroit.

« Si on fait trop de demandes, on ne sera plus crédibles », rappelle le maire, qui ajoute que statistiquement, le boulevard Martel est plus sécuritaire que bien des routes semblables dans la région.

Selon lui, les accidents qui sont survenus à cet endroit dans les dernières années sont arrivés essentiellement pour deux raisons : les gens conduisaient de manière dangereuse ou n’avaient pas adapté leur conduite aux conditions de la route.

« Le boulevard est une route de 13 kilomètres en ligne droite. Si on abaisse la vitesse, on va se faire reprocher de créer une trappe à tickets pour les policiers », ajoute-t-il.

La limite de vitesse permise sur la partie du boulevard Martel qui pose problème à la citoyenne est de 90 km/h.

La prochaine séance du conseil municipal est le lundi 20 janvier, à 19 h 30.