Le maire de Saint-Honoré, Bruno Tremblay, estime que les opposants aux grands projets ont beaucoup de visibilité.

Saint-Honoré: un appui aux grands projets

Le conseil municipal de Saint-Honoré accorde son appui aux projets d’aménagement de la nouvelle ligne électrique Micoua-Saguenay, Énergie Saguenay, Arianne Phosphate et Métaux BlackRock en raison de leur potentiel de création d’emplois et de la diversification de l’économie régionale.

Lors de la séance régulière du conseil tenue lundi, les élus honoriens ont adopté le projet de résolution à l’unanimité.

Selon le maire Bruno Tremblay, la décision d’aller de l’avant s’explique par les mêmes raisons invoquées par Pierre Charbonneau, initiateur de la pétition d’appui actuellement en circulation.

« On entend souvent la minorité qui est contre les projets. Les opposants ont beaucoup de visibilité dans les médias », explique M. Tremblay.

Selon lui, la région a besoin que les investissements attendus se concrétisent puisqu’ils sont porteurs d’emplois de qualité tout en tenant compte du respect de la qualité de l’environnement. Le maire Tremblay espère que la prise de position de sa municipalité fera tache d’huile.

C’est pourquoi le maire entend acheminer la résolution aux 12 autres municipalités de la MRC du Fjord-du-Saguenay afin qu’elles se positionnent elles aussi.

Pétition

Invité à commenter la prise de position de Saint-Honoré, M. Charbonneau s’est montré satisfait d’autant plus que la pétition reçoit un appui favorable de la population. Selon les chiffres fournis, un total de 6600 personnes ont signé le document jusqu’à maintenant, dont 2200 sur les documents papier disponibles dans une trentaine de points, et 4400 en ligne.

Selon les commentaires reçus, la population appuie massivement les trois projets en raison principalement de la création d’emplois qui en découlerait.

L’auteur du document prévoit que la pétition circulera encore jusqu’à la fin de mars en prévision du dépôt auprès des trois promoteurs à la mi-avril.