Les familles ont pu admirer des avions et des hélicoptères, mis à leur disposition par le festival Saint-Honoré dans l'Vent pour célébrer le 75e anniversaire de l'aéroport de Saint-Honoré.

Saint-Honoré dans l'Vent: cerfs-volants et avions font bon ménage

La première journée de festivités de Saint-Honoré dans l'Vent a été un succès, estime le président du festival Lucien Villeneuve. Selon lui, le temps sec, mais pas trop chaud et la présence de vent ont permis d'assurer une très belle activité.
« Ce matin, les conditions de vent étaient très bonnes. Les gros cerfs-volants ont commencé à voler dès 8 h 30. On avait des baleines et des pieuvres, entre autres, c'était génial ! Et la température est très bien, parce que lorsqu'il fait trop chaud, les gens trouvent ça difficile et préfèrent rester sur le bord de leur piscine », mentionne-t-il.
Sur l'heure du midi, le vent s'est calmé, mais les cerfs-volistes ont pu recommencer en début d'après-midi, en présentant notamment une démonstration de cerfs-volants acrobatiques.
Les nombreuses familles qui ont profité de la journée de samedi pour visiter le site du festival ont pu profiter de nombreuses nouveautés. Notamment, le festival Saint-Honoré dans l'Vent s'est associé cette année à l'aéroport de Saint-Honoré, qui fête son 75e anniversaire. Pour célébrer l'occasion, le site s'est agrandi et les familles ont pu admirer des avions et des hélicoptères, dont un CF-18.
De plus, les visiteurs pouvaient tenter une expérience de réalité virtuelle. « Il y a deux réalités virtuelles. Il y en a une qui porte sur la bataille de Vimy, qui a eu lieu il y a cent ans. Comme on est un ancien aéroport militaire, on trouvait qu'il y avait un lien qui était intéressant. On a fait un panneau d'interprétation pour expliquer ce que c'est. Les gens jouent le rôle d'un soldat pendant la bataille. La deuxième permet de conduire un F-18. Il y a différents niveaux, de débutant à expert », raconte M. Villeneuve.
Selon lui, le festival Saint-Honoré dans l'Vent permet de rejoindre un public très familial, en offrant des activités pour les plus jeunes, comme des mascottes et des jeux gonflables, et pour les plus vieux, avec le volet d'aviation. Il y avait aussi plusieurs nouveaux cerfs-volistes qui participent au festival pour la première fois.
Les plus téméraires ont également pu essayer le « big air bag », un coussin de cascadeur, en se jetant en chute libre à partir d'une nacelle de 35 pieds de hauteur.
« On a vraiment eu de bons commentaires. Les gens sont très impressionnés par les nouveautés », estime le président.
La journée de samedi s'est terminée par le vol de nuit, qui se déroulait cette année sous le thème « les héros du ciel », pour souligner l'anniversaire de l'aéroport de Saint-Honoré. « On va rendre hommage aux héros de l'aviation, entre autres aux frères Wright qui ont conçu le premier avion. Ce que les gens ne savent pas, c'est que le cerf-volant et l'avion sont très liés. Les frères Wright ont expérimenté avec des cerfs-volants pour comprendre les principes et les concepts pour faire voler un avion », conclut Lucien Villeneuve.