Ce n'est pas tous les jours qu'on peut se faire photographier avec deux médaillées olympiques. Sylvie Bernier et Marianne Saint-Gelais étaient les deux invitées du colloque sur les saines habitudes de vie qui vise à faire de la MRC du Domaine-du-Roy la communauté la plus en santé au Québec.

Saint-Gelais et Bernier donnent le ton

La MRC du Domaine-du-Roy veut devenir la communauté la plus en santé au Québec.
Rien de mieux que d'avoir des modèles pour arriver à cette fin. Les médaillées olympiques Marianne Saint-Gelais et Sylvie Bernier ont été les bougies d'allumage du colloque organisé par Domaine-du-Roy en forme. Une rencontre permettant à 150 intervenants de dégager des pistes de solutions pour faire bouger et bien manger toute la population du secteur.
La patineuse Marianne Saint-Gelais a rappelé qu'elle avait touché à plusieurs sports toute jeune parce qu'il y avait des infrastructures à Saint-Félicien. " Par contre, il faut en faire encore plus. Il faut les rendre plus disponibles et avoir encore davantage d'endroits adéquats pour faire du sport ", a-t-elle proposé en ouverture du colloque.
En effet, Domaine-du-Roy en forme a constaté que l'offre n'était pas suffisante et certaines infrastructures désuètes. Par exemple, il n'y a pas de pistes d'athlétisme dans le secteur alors que la course à pied est en fulgurante progression. " Courir, sauter, lancer, c'est la base de l'activité physique pour nos jeunes. Ils doivent avoir des infrastructures convenables pour s'initier à l'athlétisme ", a indiqué pour sa part Alain Larouche, coordonnateur de Domaine-du-Roy en forme.
Oui, il y a des arénas et des terrains de soccer, mais il y a des sports qui sont négligés. Malgré le nombre important de nageurs prometteurs dans le secteur, les piscines de Saint-Félicien et Roberval n'ont pas les grandeurs adéquates pour accueillir des compétitions. " On se plaint qu'il manque de relève au golf, mais comment fait-on pour initier les jeunes ", a soulevé Larouche.
Mode de vie
Les statistiques sur le mode de vie des gens de la MRC sont inquiétantes. Environ le tiers de la population est sédentaire, selon une enquête. Un jeune sur 10 ne mange pas à sa faim et 56 % des adultes ont un surplus de poids.
C'est donc à partir de ce constat que les gens se sont réuni en atelier pour discuter de différents enjeux dont la diversification des activités de loisir, l'accès à des aliments sains, améliorer l'accès aux équipements sportifs pour les moins fortunés. Et bien d'autres.
Par la suite, des priorités seront établies pour atteindre l'objectif de faire bouger et bien manger la population du Domaine-du-Roy.