Émile Hudon a annoncé qu'il se présente à la mairie de Saint-Gédéon. Le maire actuel, Jean-Paul Boucher, ne veut pas « jouer à la belle-mère », mais a néanmoins pris la pose avec Émile Hudon, jeudi.

Saint-Gédéon: Émile Hudon prône la continuité

Émile Hudon sera candidat à la mairie de Saint-Gédéon. S'il est élu, il a l'intention de continuer le travail fait par le maire actuel, Jean-Paul Boucher.
M. Boucher était d'ailleurs présent à la conférence de presse de M.Hudon, jeudi. Le maire affirme ne pas vouloir « jouer à la belle-mère » et refuse d'appuyer officiellement Émile Hudon, mais il a néanmoins accepté de prendre une photo avec lui, pour le journal. Une autre candidate est en lice, soit Carole Larouche, qui a été employée de la municipalité pendant 37 ans et qui est maintenant retraitée.
Émile Hudon a déjà été conseiller municipal pour un mandat, au tournant des années 2000, alors que Charles-Eugène Couture était maire. Il a aussi été directeur des Jeux du Québec à Saguenay en 2013. Il est présentement chargé de projets pour Unibec, mais assure qu'il pourrait concilier ce travail avec celui de maire.
L'aqueduc comme priorité
Le réseau d'aqueduc municipal serait l'une des priorités de M. Hudon. « Ce n'est pas normal que des gens n'aient pas accès à l'eau ou si peu, entre autres dans le rang des îles. Nous allons nous pencher sur le problème dans ce rang et à d'autres endroits aussi. » Le candidat a également mentionné l'amélioration de certains secteurs de la Véloroute comme une éventuelle priorité. Il fera toutefois connaître son programme électoral au milieu du mois de septembre. Il entend débuter le porte-à-porte très bientôt. Jeudi, quelques dizaines de personnes étaient présentes pour son annonce, faite à l'Auberge des îles.
« J'ai commencé ma réflexion il y a un mois et demi. Quand M. Boucher a annoncé officiellement qu'il ne se représenterait pas, ça m'a incité à prendre le pouls de la population. C'est le fruit d'une grande réflexion. Je devais surtout avoir l'appui de ma conjointe, parce que je ne pouvais pas m'embarquer sans elle. »
Émile Hudon réside à Saint-Gédéon depuis 27 ans, dans le secteur de la villégiature.