Saint-Fulgence veut redonner vie à son cimetière

Denis Villeneuve, journaliste de l'Initiative de journalisme local
Denis Villeneuve, journaliste de l'Initiative de journalisme local
Le Quotidien
Situé en plein cœur du village, le cimetière de Saint-Fulgence montre des signes de détérioration en raison du passage du temps. Les élus de cette municipalité adoptent des mesures pour redonner vie à ce lieu en y réalisant certains travaux de restauration.

En entrevue, le maire Gilbert Simard a mentionné que le Comité du cimetière s’est réuni mardi dernier afin de poursuivre le travail entrepris et donner un nouveau lustre à ce lieu de dernier repos pour plusieurs ancêtres ayant contribué d’une façon ou d’une autre au développement de la municipalité.

De concert avec la Société d’aide-conseil en rénovation patrimoniale (SARP) d’Alma, des travaux destinés à poursuivre la réfection du muret de pierre en effritement longeant la rue Saguenay seront faits. On décapera au jet de sable et repeindra les portes de fer forgé ainsi que les personnages du calvaire reposant sur le socle de maçonnerie.

Le maire Simard affirme que les Fulgenciens sont très fiers de leur cimetière érigé en 1866. Son intention est que le terrain de 54 600 pieds carrés demeure un lieu calme, mais aussi animé pour que les citoyens puissent continuer à fleurir les épitaphes avec des éléments naturels. C’est pourquoi le terrain, où était présent autrefois le caveau, a été doté de bancs publics.

Le travail de restauration se fera au cours des prochaines semaines, alors qu’un brunch devrait avoir lieu à l’automne pour donner un coup de pouce à l’initiative.

Par ailleurs, puisqu’il est question de cimetière et d’enterrement, le maire Simard aimerait bien que la société Hydro-Québec procède à l’enfouissement de ses fils dans ce secteur de la municipalité.

Le cimetière de Saint-Fulgence montre des signes de détérioration.