Gisèle Dallaire, chargée de projet pour Récif 02, un organisme qui soutient les municipalités et les organisations dans la mise en place de politiques égalitaires.

Saint-Félicien se dote d’une politique d’égalité entre homme et femme

La Ville de Saint-Félicien a lancé sa Politique d’égalité et de parité entre les femmes et les hommes, hier à la Maison de la Culture. Dénommée « L’égalité, naturellement… » cette politique a été élaborée en partenariat avec laTable de concertation des groupes de femmes Saguenay–Lac-Saint-Jean – Récif 02.

« Inscrite dans le préambule de la Charte québécoise des droits et liberté de la personne, l’égalité entre les femmes et les hommes est un droit fondamental et représente une valeur essentielle de la démocratie, a lancé d’emblée Gisèle Dallaire, chargée de projet pour Récif 02. Malgré les progrès enregistrés au cours des dernières années, des inégalités entre les femmes et les hommes persistent, sur les plans social, économique et politique. En adoptant politique d’égalité et de parité, la ville de Saint-Félicien contribue à  l’instauration d’une culture permettant l’atteinte de l’égalité réelle ».

Selon Luc Gibbons, le maire de Saint-Félicien, la ville doit continuer à encourager la parité dans toutes les sphères de la société. « Notre ambition que note vision de développement se base sur l’atteinte d’une égalité entre hommes et femme, pour moi c’est un gage de succès, a-t-il dit. Avec les défis à venir dans la société, il n’y a pas de place pour la discrimination. »

Parmi ses fonctionnaires, la ville de Saint-Félicien compte 26 femmes et 30 hommes dans ses rangs, mais une seule conseillère municipale. Le maire s’engage à changer de stratégie pour favoriser une plus grande parité politique dans l’avenir. 

Ce dernier a souligné le travail réalisé par le comité, formé de Suzanne Ouellet, conseillère municipale, Édith Pelletier, Bruno Forget,  Sabrina Trottier, Guy Claveau, Gilles Poirier et Gisèle Dallaire, qui a mis au point la politique. 

« Une politique de parité et d’égalité, ce n’est pas une, ni une attaque, mais c’est plutôt des valeurs qui créent des conditions pour permettre à tout le monde de pouvoir faire évoluer ses talents et ses compétences », a mentionnée Édith Pelletier, une citoyenne engagée. 

« Nous profitons des Journées de la culture pour lancer cette initiative contribuant à l’instauration d’une culture de l’égalité entre les femmes et les hommes, dans tous les champs de compétence de la Ville, au sein des organismes et parmi la population », a pour sa part mentionné Suzanne Ouellet. 

Suzanne Ouellet, conseillère municipale de Saint-Félicien.

Parmi les pistes d’action retenues, la ville souhaite entre autres promouvoir la parité dans les comités de travail, favoriser la conciliation travail-famille, collecter des données sexuées sur les services offerts par la ville, améliorer les aménagements urbains pour répondre aux besoins spécifiques et intégrer des images diversifiées dans ses communications.  

Jusqu’à maintenant, 34 municipalités à travers le Québec ont complété des démarches similaires, et deux autres municipalités de la MRC du Domaine-du-Roy en font partie, soit Lac-Bouchette et Roberval

Depuis plusieurs mois, Récif 02 travaille sur le projet visant à soutenir les municipalités et les organisations dans la mise en place de politiques égalitaires. De plus, Récif 02 intervient auprès des instances pour apporter des changements dans les structures et pour proposer des modifications ou ajouts à certaines lois afin de favoriser une présence accrue des femmes dans les conseils municipaux et autres comités. Cette action est financée dans le cadre du Programme de promotion de la femme du Ministère des Femmes et de l’Égalité des genres du Canada.