Ce contenu vous est offert gratuitement, il ne vous reste plus de contenu à consulter.
Créez votre compte pour consulter 3 contenus gratuits supplémentaires par jour.
La mairesse de Saint-David-de-Falardeau, Catherine Morissette.
La mairesse de Saint-David-de-Falardeau, Catherine Morissette.

Saint-David-de-Falardeau: la mairesse porte plainte à la SQ contre un internaute

Marc-Antoine Côté
Marc-Antoine Côté
Le Quotidien
Article réservé aux abonnés
Un commentaire désobligeant adressé dimanche sur Facebook à la mairesse de Saint-David-de-Falardeau, Catherine Morissette, en réponse aux voeux des Fêtes de la municipalité, l’a amenée à déposer une plainte à la Sûreté du Québec.

Le commentaire en question, supprimé de la publication depuis, traitait la mairesse de « fasciste », entre autres insultes. Des propos qu’elle juge inacceptables et qui l’ont incitée à dénoncer l’internaute derrière ceux-ci.

« C’est impossible de se faire parler comme ça, déplore Catherine Morissette. Peu importe les convictions, tout se dit, mais il y a des manières de le dire. Ça, c’est une escalade, et c’est sûr que jamais, un élu ou n’importe qui doit se faire parler comme ça. »

La mairesse ne pouvait émettre d’autres commentaires vu la plainte déposée. Elle a toutefois la conviction d’avoir fait « ce qu’il fallait ».

La publication ayant suscité cette réaction visait à souhaiter le joyeux Noël et la bonne année aux citoyens et citoyennes, au nom du conseil municipal et de tous les employés de Saint-David-de-Falardeau.