Ancien maire de Saint-Coeur-de-Marie, Clément Fleury a inauguré un nouveau parc, mercredi, en présence de plusieurs élus du Lac-Saint-Jean.
Ancien maire de Saint-Coeur-de-Marie, Clément Fleury a inauguré un nouveau parc, mercredi, en présence de plusieurs élus du Lac-Saint-Jean.

Saint-Coeur-de-Marie: un parc en hommage aux religieuses enseignantes

Laura Lévesque
Laura Lévesque
Le Quotidien
Le parc des Pluviers de Saint-Coeur-de-Marie, à Alma, devient le parc de la Reconnaissance.

Le petit espace, adjacent à l’église du secteur, a été aménagé pour rendre hommage aux soeurs du Bon-Conseil de Chicoutimi et des Petites-Franciscaines-de-Marie qui ont largement contribué à l’éducation de la population de Saint-Coeur-de-Marie, une ancienne municipalité aujourd’hui attachée à Alma.

C’est d’ailleurs l’ancien maire de ce village, Clément Fleury, qui a mis en oeuvre ce projet, qui a permis d’intégrer des bancs en granite sur lesquels on peut lire des mots prônant l’éducation.

Le parc de la Reconnaissance rend hommage aux soeurs du Bon-Conseil de Chicoutimi et aux Petites-Franciscaines-de-Marie. Deux congrégations qui ont contribué à l’éducation de la population de 1903 à 1978. ­

« Pour moi, il est inestimable de marquer l’histoire. J’ai approché les soeurs du Bon-Conseil de Chicoutimi et les Petites-Franciscaines-de-Marie qui ont généreusement accepté de prendre en charge les coûts de la réalisation de quatre bancs. Ces bancs permettent de préserver notre mémoire collective », exprime Clément Fleury, aujourd’hui âgé de 96 ans.

En plus des bancs, un panneau signalétique a été installé dans le parc afin de mettre en valeur la nouvelle appellation du lieu ainsi que sa raison d’être.

Les soeurs du Bon-Conseil de Chicoutimi ont été les premières à dispenser l’enseignement à Saint-Coeur-de-Marie. Les religieuses ont enseigné aux enfants, de 1903 à 1916, et ce, dans des conditions difficiles.

Les Petites-Franciscaines-de-Marie ont quant à elle enseigné dans le couvent de Notre-Dame-de-l’Ile de 1929 à 1978. La cloche de ce couvent a d’ailleurs été mise en valeur dans le parc de la Reconnaissance, encore une fois, grâce à l’initiative de Clément Fleury. Ce dernier, en plus d’avoir été maire pendant plus de 15 ans, a fondé Électro Saguenay en 1961.