Des dizaines de personnes attendaient depuis plusieurs heures au centre d’hébergement d’urgence de Saint-Bruno.

Saint-Bruno: la soirée à l’aréna

Plus d’une trentaine de personnes attendaient, lundi soir, la réouverture des routes au centre d’hébergement d’urgence, ouvert pour l’occasion, dans l’aréna Samuel-Gagnon de Saint-Bruno. Travailleurs, parents accompagnés de leurs enfants et même un chien surveillaient de près les conditions météorologiques dans l’espoir de regagner leur logis.

Lors du passage du Quotidien, des automobilistes coincés dans le triangle blanc profitaient d’un repas chaud. Plusieurs personnes qui attendaient depuis quelques heures espéraient une réouverture des routes en fin de soirée.

Même en terminant le travail plus tôt qu’à l’habitude, des employés de l’Usine de congélation de Saint-Bruno n’ont pas été en mesure de traverser les points de blocage.

La municipalité de Saint-Bruno s’est, une fois de plus, retrouvée isolée des autres en raison des conditions météorologiques catastrophiques.

Des automobilistes qui avaient attendu quelques heures dans un restaurant de Saint-Bruno se sont tournés vers le centre d’hébergement d’urgence en début de soirée.

La municipalité de Saint-Bruno prévoyait, si nécessaire, de placer des matelas dans les diverses salles de la mairie afin d’accommoder les personnes désirant se reposer.

Le matériel de secours offert habituellement par la Croix-Rouge n’était pas disponible puisque les articles se retrouvent dans un local situé dans une municipalité voisine.

Comme le veut la procédure, le centre de coordination basé à la mairie de Saint-Bruno permettait le partage d’informations entre les acteurs impliqués soit le ministère des Transports du Québec (MTQ), le ministère de la Sécurité publique et la Sûreté du Québec.

En fin de soirée, plusieurs véhicules et camions lourds patientaient dans les stationnements de commerces brunois.