Le candidat à la mairie pour le Parti des citoyens de Saguenay, Dominic Gagnon, s’engage à travailler pour créer au Saguenay un institut national de recherche sur les saines habitudes de vie.

Saines habitudes: Gagnon tend la main à Lemieux

Le candidat à la mairie du Parti des citoyens de Saguenay s’engage à travailler en étroite collaboration avec le député libéral fédéral Denis Lemieux pour faire de Saguenay la capitale canadienne des saines habitudes de vie.

Il ne s’agit pas d’un virage à 90 degrés de la part du Parti présidé par Jean Tremblay — qui est en guerre avec le député Denis Lemieux —, mais bien à 180 degrés pour celui qui aspire à devenir le successeur de l’actuel maire. En point de presse, mardi Dominic Gagnon a assuré qu’il fallait maintenant travailler en collaboration avec le député fédéral de façon à faire aboutir ce projet d’une grande importance pour Saguenay.

Dominic Gagnon s’est présenté comme un fervent défenseur de ce choix de société pour être en mesure de prévenir une foule de maladies chroniques. Il juge ainsi pertinent de tabler sur ce qui a été fait à l’UQAC par l’équipe de Mario Leoné et le travail du député fédéral pour créer l’institut de recherche.

La réalisation d’un tel projet se solderait par la construction d’un immeuble de 20 M $. Il en découlerait la création d’une centaine d’emplois dans le domaine de la recherche. Le rôle de la ville, suivant les commentaires du candidat à la mairie, sera avant tout de supporter le projet puisqu’il n’a pas été question de participation financière pour les contribuables de Saguenay.

« Le temps de l’étroite collaboration est arrivé. Il faut travailler ensemble en apport de force afin de développer à Saguenay un créneau d’excellence dans la recherche appliquée sur les saines habitudes de vie. Comme maire, je ferai tout en mon pouvoir pour que ce projet se concrétise sans taxer davantage nos concitoyens », a déclaré Dominic Gagnon.

Pour le médecin, le quatrième pilier des saines habitudes de vie est celui des relations interpersonnelles. Il croit qu’il est maintenant temps d’implanter à Saguenay ce quatrième pilier afin que les gens puissent travailler ensemble au lieu de mener des batailles comme c’est le cas, dénonce-t-il, pour son adversaire Josée Néron à l’hôtel de ville au cours des quatre dernières années. Il a aussi visé le candidat Jean-Pierre Blackburn qui a rapidement quitté le parti des citoyens au terme de querelles avec la direction de la formation politique.