Saguenay: un plan triennal de 111,4M$

Le conseil de Saguenay a adopté un plan triennal de 111,4 millions $ (dont 87 millions $ assumés par la Ville) pour le prochain exercice, des investissements à peu près équivalents à ceux de l’année 2018.

Parmi les projets qui figurent à l’agenda, la rénovation et l’agrandissement de l’Aéroport de Bagotville et la réfection du centre de tri des matières résiduelles sont conditionnels à l’octroi des subventions qu’accorderont les gouvernements supérieurs, a mentionné le président du comité des finances, Michel Potvin. La mairesse Josée Néron a déclaré que le développement du tourisme à Saguenay nécessite une hausse de capacité d’accueil de Bagotville (projet de 21 millions $), mais le tout conditionnellement aux subventions obtenues. Il semble, selon elle, que les discussions avec les gouvernements supérieurs se déroulent bien. « On emprunte 11 millions $ pour l’aéroport. On ne peut pas passer à côté. Pas de subventions, pas de travaux à l’aéroport », a déclaré le conseiller Potvin.

Celui-ci a également précisé que les 20 millions $ prévus pour la reconstruction du centre de tri pourraient être repoussés à 2022.

Les élus maintiennent leur engagement d’améliorer le réseau routier municipal en prévoyant 23,9 millions $ au plan, dont 18 millions $ pour le pavage des rues, tandis que 11,3 millions $ sont prévus pour la réfection des parcs, espaces verts et aires publiques. Parmi les travaux anticipés, 2,8 millions $ devraient être consacrés à la réfection du parc de la Rivière-aux-Sables à Jonquière tandis que 2,1 millions $ iront pour la rénovation des piscines.

La réfection majeure d’infrastructures d’eau potable accaparera 15,3 millions $.

Le remplacement d’une partie de la flotte de machinerie du Service des travaux publics, qui se fait vieillissante, nécessitera une dépense de 6 millions $.

Grands projets

En ce qui a trait aux grands projets de Saguenay, un montant de 12,5 millions $ est planifié à la charge de la Ville en prévision de la construction du nouveau centre multisport de Jonquière. Rien n’est prévu pour la conception d’un futur amphithéâtre qui remplacerait le Centre Georges-Vézina. La mairesse a indiqué qu’il faudrait possiblement attendre 2021 avant que les premières sommes soient dépensées, le tout étant encore conditionnel au financement accordé par les gouvernements supérieurs.

Organismes culturels

Interrogés sur la relocalisation des organismes culturels actuellement présents au Cégep de Chicoutimi, M. Potvin et Mme Néron ont mentionné que les parties en étaient à la signature finale des protocoles. Selon ce qu’il a été possible d’apprendre, les cinq organismes présents déménageront dans les anciens locaux du Lycée du Saguenay, propriété de la Congrégation des Sœurs du Bon-Conseil.