Saguenay rouvre le débat

Le sujet de la fluoration de l'eau à Saguenay risque de provoquer des débats houleux. Quelques jours après que le Ville ait annoncé la formation d'un comité d'analyse chargé d'étudier la question, des citoyens réfractaires au projet ont déjà commencé à se manifester.
Au terme de la dernière séance du conseil d'arrondissement de Jonquière, la conseillère Julie Dufour a été questionnée à ce sujet par un contribuable. Julie Dufour a récemment été nommée par le maire Jean Tremblay au nouveau comité de travail. Il en va de même pour sa collègue Josée Néron, qui devait en assumer la présidence. Mariée à un dentiste, la représentante de l'Équipe du renouveau démocratique (ERD) s'est toutefois retirée pour éviter de se placer en situation de conflit d'intérêts.
Julie Dufour a elle-même manifesté son désir de s'impliquer lorsqu'elle a constaté que la fluoration figurait à l'ordre du jour de l'assemblée publique du 3 mars.
«Comme citoyenne, je suis interpellée par ce sujet et j'ai signifié mon intérêt. Personnellement, j'ai déjà une position là-dessus, mais je tenais à avoir toute l'information. Des citoyens m'ont aussi questionnée pendant la campagne», fait-elle valoir.
La conseillère de Shisphaw ignore ce qui a motivé Saguenay à rouvrir le débat. Il faut savoir que le maire Jean Tremblay s'est positionné en faveur de la fluoration il y a trois ans. Il avait d'ailleurs annoncé l'ajout imminent de fluor au réseau municipal d'eau potable en 2010, un projet entièrement financé par Québec, avant de faire volte-face devant une levée de boucliers citoyenne. Le dossier est par la suite tombé au point mort, jusqu'à ce que la ville de Trois-Rivières se prononce en faveur de la fluoration le 4 février dernier. La position des élus trifluviens a ravivé la flamme pro-fluoration à Saguenay. Selon nos informations, une citoyenne a écrit au maire Tremblay le 17 janvier pour lui demander de relancer les démarches. Le comité exécutif a nommé un fonctionnaire au dossier. S'en est suivie la décision de mettre en place un groupe de travail composé, entre autres, d'élus.
Sur Facebook, les administrateurs de la page «Contre la fluoration de l'eau: sensibilisation région Saguenay» ont réagi à la publication d'un texte dans Le Quotidien de jeudi.
«Oui, vous avez bien lu, il y a de nouveau un comité de la fluoration à Saguenay! Je vous l'avais bien dit qu'on nous ne (sic) laisserait pas tranquilles», était-il possible de lire sur le Web. Ce commentaire a provoqué de vives réactions.
La conseillère Dufour ignore si la présidence du comité d'analyse sur la fluoration de l'eau lui sera confiée, vu l'abstention de Josée Néron. Elle affirme n'avoir reçu aucune correspondance à ce sujet depuis le conseil du 3 mars. Rappelons qu'une commission parlementaire instaurée par Québec l'an dernier a émis des recommandations favorables au sujet de la fluoration, une pratique recommandée par les autorités de santé publique afin de contrer la carie dentaire.