Saguenay monte le niveau d’alerte pour ses services

Laura Lévesque
Laura Lévesque
Le Quotidien
Même si la région se trouve toujours en zone jaune, la ville de Saguenay élève son niveau d’alerte à rouge pour ses employés et plusieurs départements. 

Depuis lundi, l’accès à certains bâtiments est interdit à la population. Le rythme de nettoyage montera d’un cran et le télétravail sera à nouveau la norme dans les départements où il est possible de le faire. Les services touchés par ce niveau d’alerte sont la direction générale, le traitement des eaux, la surveillance du territoire, le réseau de distribution électrique, les infrastructures et le service incendie. 

« Le rôle essentiel d’une ville est de maintenir les services. On ne prend donc pas de chance et on monte le niveau d’alerte à rouge. Il s’agit des mêmes mesures que nous avions au début de la pandémie », précise la mairesse de Saguenay, Josée Néron.

C’est le comité de mesures d’urgence, mis en place depuis le début de la crise, qui en a pris la décision, tôt lundi, au lendemain de la confirmation de cas de COVID-19 au sein du corps policier. 

En effet, deux agents du service de police de Saguenay (SPS) ont reçu dimanche un diagnostic positif. Une dizaine d’autres policiers ont été mis en isolement préventif.

Ces cas ne compromettent toutefois pas les opérations du service, rassure la mairesse.

À LIRE AUSSI : Policiers du SPS infectés à la COVID-19: Josée Néron prend la situation au sérieux

À LIRE AUSSI : Deux policiers de Saguenay attrapent la COVID-19