Saguenay a mis toutes ses cartes sur la table. Il ne lui reste plus qu'à patienter pour savoir si son jeu lui permettra de remporter la mise, le 3 avril prochain.

Saguenay met ses cartes sur la table

Saguenay a mis toutes ses cartes sur la table. Il ne lui reste plus qu'à patienter pour savoir si son jeu lui permettra de remporter la mise, le 3 avril prochain.
Comme prévu, le comité de sélection de la Coupe Memorial a passé toute la journée dans la région, hier, afin de mieux évaluer la candidature de Saguenay. Il a entamé sa visite tôt en avant-midi, par un déjeuner à La Baie avec des gens d'affaires de la région. À bord de deux hélicoptères, les membres du comité et leurs hôtes ont ensuite pris la direction de l'arrondissement Chicoutimi. Ils ont alors passé plusieurs minutes au centre Georges-Vézina.
Les membres du comité de sélection n'ont pas visité le centre sportif de fond en comble. Ils ont plutôt eu droit à une présentation vidéo de ce qu'aura l'air le centre Georges-Vézina dans un an, après des rénovations de l'ordre de 2,3 millions$ qui toucheront principalement les vestiaires. Ils ont également passé du temps à l'intérieur du vestiaire des Saguenéens de Chicoutimi. Le directeur général Marc Fortier a alors expliqué en long et en large le plan qu'il entend suivre pour mettre une excellente équipe sur la glace, l'an prochain, si Saguenay obtient le tournoi de la Coupe Memorial.
En début d'après-midi, les visiteurs ont eu droit à un bain de foule de quelques minutes sur la Zone portuaire de Chicoutimi. Les responsables de la candidature de Saguenay estiment qu'environ 3000 personnes ont répondu à leur appel. On peut vous dire qu'il y avait exactement 1627 écoliers sur place.
Tous les intervenants se sont ensuite déplacés au Cégep de Chicoutimi. Pendant une longue réunion, les membres du comité de sélection ont posé une série de questions pointues au groupe de Saguenay. Certains d'entre eux ont finalement participé à une rencontre de presse. Sans surprise, elle n'a pas donné lieu à de grandes déclarations. Tout le monde est demeuré prudent et s'est montré très satisfait du déroulement d'une journée où chaque élément était prévu à la minute près.
Les coprésidents de la candidature de Saguenay, Roger Fradette et Étienne Jacques, ont d'abord remercié les gens qui ont participé au rassemblement populaire sur la Zone portuaire. Cette portion de la journée a été appréciée de tous, y compris du président du comité de sélection, Paul Wilson.
«Par respect pour l'autre ville candidate (Québec, qui est visitée aujourd'hui) et pour mes collègues du comité, je vais me limiter dans mes commentaires, a indiqué Paul Wilson. Tout ce que je peux dire, c'est qu'il est certain que ce qui s'est passé en début d'après-midi aura une influence. C'est un tout. Chacun des éléments est intéressant en soi, tout comme l'ensemble du dossier. Nous nous sommes rendu compte que le comité organisateur est très professionnel.»
Sans faire partie du comité, le commissaire de la Ligue de hockey junior majeur du Québec, Gilles Courteau, l'accompagne dans ses démarches. Appelé à comparer la présente candidature avec celle présentée par Saguenay, il y a six ans, il a noté une amélioration au niveau de la structure du comité.
«Le comité organisateur de cette année est de grande qualité, a assuré le commissaire. Tous les volets étaient couverts. La différence qu'on a pu voir, c'est un plus grand nombre de personnes impliquées dans le comité. Pendant notre visite, nous avons eu à rencontrer les personnes responsables des différentes activités qui pourraient se produire à Chicoutimi pendant la Coupe Memorial. Chaque personne rencontrée était appuyée par un sous-comité.»
Après la conférence de presse, Gilles Courteau a aussi noté l'appui inconditionnel des autorités municipales de Saguenay.
La différence entre les deux candidatures de Saguenay a aussi été remarquée par Roger Fradette.
«Sans rien enlever à la candidature de 2008 et au comité de sélection de l'époque, nous avons vraiment senti aujourd'hui (hier) une écoute très attentive, a déclaré Roger Fradette. Nous avons eu l'impression que nous les intéressions et qu'ils étaient intéressés par le travail qu'ils ont à faire. L'autre élément que je retiens est la force de notre comité organisateur. Pendant toute la journée, les gens présents ont bien fait leur travail. Je pense que nous avons répondu à toutes les questions et je suis fier du groupe qui nous a accompagnés.»
Par ailleurs, Gilles Courteau a mentionné que la glace olympique du centre Georges-Vézina ne représente pas un handicap pour la candidature de Saguenay et que la formule utilisée pour l'attribution de la Coupe Memorial par la LHJMQ n'a pas à être modifiée. Il a aussi assuré que l'organisation de la Coupe Memorial demeure accessible à toutes les équipes qui peuvent rencontrer le budget d'opération et qui possèdent le nombre de sièges nécessaires à l'événement.
Semond@lequotidien.com