Le premier ministre du Québec, François Legault, et la mairesse de Saguenay, Josée Néron, ont confirmé une étude de faisabilité pour la construction d’un nouveau pont dans les limites de Saguenay.

Saguenay: le deuxième pont prioritaire

La construction d’un nouveau pont sur le Saguenay est devenue prioritaire pour la mairesse de Saguenay, Josée Néron, et la ministre des Affaires municipales et députée de Chicoutimi, Andrée Laforest.

De passage à Chicoutimi, dans le cadre d’une première visite officielle à l’hôtel de ville, le premier ministre caquiste, François Legault, a confirmé son appui à cette initiative, à l’occasion d’un point de presse.

Tout indique que ce projet défendu par le conseiller municipal Marc Petterson depuis des années a été prescrit à l’administration municipale par le gouvernement. Depuis son élection, Josée Néron n’avait jamais évoqué d’urgence quant à la construction de ce second lien.

Une étude de faisabilité sera tenue.

Développement économique

Une bonne partie de la discussion a concerné le développement du secteur industriel au Terminal maritime de Grande-Anse. Pour le premier ministre, il est aujourd’hui justifié d’investir dans le développement d’infrastructures industrielles. « Ça permet de créer des emplois de qualité avec de bons salaires. Le gouvernement bénéficie de ces emplois de qualité », a déclaré François Legault, qui a aussi rencontré les maires de Montréal, Valérie Plante, et de Québec, Régis Labeaume, dans les derniers jours.

François Legault a rappelé que c’est la Coalition avenir Québec (CAQ) qui a évoqué l’importance de développer l’axe économique du Saint-Laurent en premier. Il croit que l’accès à l’eau par le rail constitue un attrait important pour le développement de l’industrie manufacturière.

Le premier ministre du Québec, François Legault, et la mairesse de Saguenay, Josée Néron, ont confirmé une étude de faisabilité pour la construction d’un nouveau pont dans les limites de Saguenay.

Les rapports du Bureau d’audiences publiques sur l’environnement (BAPE) et de l’Agence canadienne d’évaluation environnementale, qui ont tour à tour soulevé de sérieux doutes sur la faisabilité des projets de Métaux BlackRock et d’Arianne Phosphate, n’ont pas ébranlé la confiance des politiciens. La mairesse a même défendu le projet de Métaux BlackRock, expliquant que depuis les audiences, les choses avaient évolué, sans toutefois être en mesure d’identifier un partenaire financier ou un client pour cette production minière.

Pour ce projet, l’investissement pour une infrastructure d’accès à l’eau est de l’ordre de plusieurs dizaines de millions de dollars, a noté le premier ministre, qui ne semble pas croire que le privé doit défrayer les coûts de ces services.

Amphithéâtre

Par ailleurs, le premier ministre a assuré que son gouvernement sera derrière Saguenay pour la construction d’un nouvel amphithéâtre à Saguenay, à la condition que la mairesse tienne une consultation publique. M. Legault est toutefois demeuré prudent en ce qui concerne la participation financière du gouvernement. Il a aussi assuré la présence du gouvernement dans le cadre d’un projet de réfection du centre George-Vézina.

Patro

La promesse électorale de François Legault d’investir 2 M$ dans le projet de réfection du Patro de Jonquière a été ramenée pendant le point de presse.

Le premier ministre donne l’impression d’avoir hâte de procéder à cette annonce. Il avait fait une halte au Patro pendant la campagne électorale.

« J’ai rarement vu un projet où les citoyens ont ramassé 2 M$ », a-t-il soutenu.

Il a de la difficulté à accepter le fait que cette institution jonquiéroise compose toujours avec un gymnase dans lequel il y a un poteau en plein milieu.