Saguenay-Lac-Saint-Jean: interdiction de feux à ciel ouvert 

Les conditions météorologiques, la disparition du couvert de neige et la nécessité de préserver la capacité opérationnelle de la SOPFEU pendant la pandémie forcent l’élargissement du territoire touché par l’interdiction de faire des feux à ciel ouvert partout au Québec, et le Saguenay-Lac-Saint-Jean n’est pas épargné.

Depuis le 19 mai à 8h, la MRC du Domaine-du-Roy, la MRC de Maria-Chapdelaine, la MRC de Lac-Saint-Jean-Est et la MRC du Fjord-du-Saguenay, excluant leur portion respective de territoires non organisés, sont touchées par la mesure, tout comme le territoire de Saguenay.

Le ministère des Forêts, de la Faune et des Parcs a pris cette décision en collaboration avec la Société de protection des forêts contre le feu (SOPFEU), puisque les conditions actuelles sont propices aux feux de forêt en cette période de nettoyage printanier des terrains. 

«Plus de la moitié des incendies survenus depuis le début du printemps ont été causés par la perte de contrôle d’un brûlage de rebuts ou de matières résiduelles faits par des résidents», affirme-t-on dans un communiqué. 

La SOPFEU espère ainsi préserver sa capacité opérationnelle ainsi que celle des services de sécurité incendie des différentes municipalités pendant la pandémie en limitant notamment les risques de propagation du virus lors des opérations des pompiers. 

Six incendies sont en cours au Québec. Depuis le début de la saison, 191 feux de forêt ont été répertoriés, touchant 132,9 hectares. Leur nombre est supérieur à la moyenne des 10 dernières années où, à pareille date, la moyenne est plutôt de 122 incendies. Par contre, la superficie moyenne est habituellement plus élevée avec 382,9 hectares. 

La SOPFEU rappelle que quiconque contrevient à l’interdiction est passible d’une amende.