Saguenay a obtenu 700 000$

Saguenay a obtenu des subventions totalisant plus de 700 000$ au cours de l'année financière 2013-2014 pour investir dans son réseau municipal. Le comité exécutif de la Ville a inscrit dans les procès-verbaux d'au moins cinq réunions l'obtention de subventions, entre septembre 2013 et février 2014.
L'argent est destiné à certains rangs avec des enveloppes réparties sur une période de trois ans. Le financement en question provenait du Programme d'aide à l'amélioration du réseau municipal. La gestion de ce programme était à l'époque sous la responsabilité de Sylvain Gaudreault, alors titulaire des Transports et des Affaires municipales.
Pas plus tard que le 13 mars dernier, Sylvain Gaudreault répliquait aux critiques du maire Jean Tremblay qui se plaignait du financement accordé à la voirie rurale. Le député de Jonquière avait alors rappelé au maire que sa municipalité était la seule au Québec à avoir obtenu une aide financière de 9,3 M$ pour le quai de croisière, que Québec doit verser à raison de 1,3 M$ par année jusqu'à épuisement du montant. En mars 2014, la balance de la subvention à verser pour le quai de croisière s'élevait à 5,3 M$.
«Cette année, nous avons dégagé 713 000$ pour Saguenay en vertu du Programme d'aide à l'amélioration du réseau municipal. Jean Tremblay est content de dire que la ville a le compte de taxes le plus bas, mais s'il ne met pas d'argent dans les rangs et qu'il se tourne vers Québec pour financer les chemins ruraux, c'est un autre problème», déclarait alors le député de Jonquière.
Sylvain Gaudreualt était même disposé en mars à renégocier l'entente sur le quai de croisière pour permettre au maire de privilégier la voirie locale.
D'autre part, Saguenay n'avait jamais réclamé d'argent du gouvernement libéral de Jean Charest pour réparer les chemins ruraux.
Dans son dernier budget, le ministre péquiste Nicolas Marceau a signalé l'intention du gouvernement de renégocier le pacte municipal afin de réserver de l'argent pour la voirie locale. Le gouvernement libéral n'a pas retenu cette idée lors de l'adoption du budget il y a quelques semaines.
Ltremblay@lequotidien.com