Le conseil de Saguenay a tenu lundi une assemblée calme et a même reçu des félicitations de la part de citoyens lors de la parole au public.

Saguenay: 1,5% du budget à couper

Critiqué pour les hausses des comptes de taxes des deux dernières années et la rémunération des élus, le conseil de Saguenay serre la vis en exigeant de la direction générale qu’elle produise un plan de réduction de dépenses administratives de l’ordre de 5,2 M $, représentant 1,5 % du budget, le tout applicable pour l’exercice 2020.

La proposition a été déposée par le maire suppléant et président de la Commission des finances, Michel Potvin, qui en était lundi à son premier remplacement de la mairesse Josée Néron.

Lors de la présentation du projet de résolution adoptée à l’unanimité, M. Potvin a justifié la demande par son engagement et celui de la mairesse de réduire les dépenses et d’analyser en profondeur l’ensemble des postes budgétaires de la Ville, mais aussi par la volonté du conseil d’établir un taux de taxation qui respectera le taux d’inflation en 2020.

Le conseiller Kevin Armstrong a demandé que les coupes qui s’appliqueront le soient par activité, ce à quoi M. Potvin a rétorqué que les coupes ne s’appliqueront pas mur à mur.

Interrogé en point de presse sur les coupes qui devraient être mises en oeuvre, M. Potvin a affirmé que les citoyens sont écoeurés de payer des hausses de taxes foncières. Il a avoué en point de presse que la rencontre des citoyens de Laterrière en janvier dernier lui a fait comprendre la réalité des contribuables. M. Potvin a indiqué que les coupes seront appliquées de façon chirurgicale, mais que tout sera sur la table lors des analyses qui seront effectuées.

Politique de soutien

Le conseil a entériné la nouvelle politique de soutien aux festival et événements qu’appliquera Promotion Saguenay dans le futur. Les axes stratégiques, la portée des événements, l’achalandage et les caractères uniques des événements sont les principaux critères qui guideront l’octroi d’aides financières.

Pour ce qui est de la politique d’aide générale, elle devrait être adoptée au début de mai prochain.

Urgence climatique

Les élus ont également adopté sur proposition du conseiller Simon-Olivier-Coté deux résolutions d’appui à la déclaration d’urgence climatique. Saguenay appuie l’engagement du gouvernement fédéral aux termes de l’Accord de Paris visant à limiter à moins de deux degrés l’augmentation globale de la température et de poursuivre les efforts pour la limiter à 1,5 degré. Saguenay imite ainsi plus de 300 municipalités canadiennes qui se sont engagées à réduire les émissions de gaz à effet de serre.

Dans l’autre résolution, Saguenay s’est engagée à poursuivre des actions de lutte aux changements climatiques dans le cadre du Plan de développement durable 2016-2026, (PDD 2016-2026).

50 ans de Saint-Jean-Vianney

L’année 2021 marquera le 50e anniversaire du glissement de terrain de Saint-Jean-Vianney qui a causé la mort de 31 personnes en mai 1971. Des initiatives sont entamées pour recueillir les témoignages de personnes ayant été témoins de l’événement en prévision des prochaines commémorations.