Route entre Normandin et La Doré: le dossier enfin réglé

Le ministère des Transports du Québec (MTQ) a confirmé, mercredi matin, le financement nécessaire à la réfection de la route qui relie Normandin à La Doré. Une somme de 7,5 M$ sera investie pour effectuer les différents travaux routiers dans le secteur de Normandin.

Cette nouvelle avait de quoi réjouir le maire de Normandin, Mario Fortin, car selon lui, il était grand temps que ce dossier se règle enfin.

« On peut aller de l’avant avec ça. Ce seront des travaux majeurs évalués à près de 7,5 M$. (...) Je suis vraiment content et ce sont des travaux sur toute la route, donc de la sortie de la municipalité jusqu’au pont. »

Rappelons que le 27 février dernier, le maire de Normandin avait avoué que ce dossier traînait depuis trop longtemps et qu’en plus, il y avait là un certain enjeu de sécurité publique et qu’il envisageait même la possibilité de devoir complètement fermer la route.

« C’est depuis 2014 que l’on travaille sur ce dossier-là. On revendiquait aussi l’enjeu de la sécurité. On se questionnait même si on n’allait pas fermer la route. Pour tous les usagers, c’est une excellente nouvelle et je suis bien content de régler ce dossier. »

À lire: Route entre Normandin et La Doré : un dossier qui traîne depuis trop longtemps selon Mario Fortin

Le MTQ paie 90 % des coûts et les citoyens de Normandin devront défrayer le reste. « La Ville doit mettre 10 % là-dedans, donc un peu moins que 750 000 $. (...) Avec le prix du pétrole qui est bas, on espère avoir de bons prix, car le coût du bitume devrait diminuer aussi. »

Le maire croit également que ces travaux feront plusieurs autres heureux, dont Produits forestiers Résolu (PFR). Depuis la mise en place de cet axe routier, le trafic n’a fait qu’augmenter avec les années.

Juste pour PFR, plus de 70 000 camions empruntent annuellement la route et le pont reliant La Doré à Normandin.

« Je crois aussi que pour Résolu, c’est une excellente nouvelle, car l’entreprise utilise beaucoup cette route. Les camionneurs devraient être heureux de rouler sur une route plus convenable. »

Travaux et échéanciers

La route qui sépare Normandin et La Doré fait une vingtaine de kilomètres. Du côté de Normandin, le tronçon fait une dizaine de kilomètres. Entre les deux municipalités, il y a le pont qui surplombe la rivière Ashuapmushuan et qui relie la rue Du Rocher à la route Saint-Joseph Nord.

Le maire de Normandin a expliqué au Quotidien comment s’effectueront les travaux de réparation et de pavage.

« Ce n’est pas toute la route qui sera refaite, mais on remplace pratiquement tous les ponceaux. On fait du resurfaçage aussi, mais il y a des tronçons qui ne seront pas touchés, car ils sont encore en bon état. »

Pour ce qui concerne la planification des travaux, ceux-ci devraient se faire pendant une bonne partie de l’été.

« On est en appel d’offres actuellement. Ça va se terminer le 20 mai. Les travaux vont se faire au courant de l’été. (...) On va être obligé d’interrompre le trafic, mais on ne sait pas encore quand ni pour combien de temps. On va informer la population au mois de mai ou juin, quand on aura une meilleure idée de la planification des travaux. »

La Doré

Les automobilistes devront être patients cet été dans ce secteur de la région, car il y aura aussi des travaux sur le pont et ainsi que de l’autre côté de celui-ci, à La Doré.

Il avait déjà été annoncé que 1,4 km de route dans le secteur Saint-Joseph seront réparés, des travaux en profondeur qui seront effectués sur quelques tronçons de la route.

Le budget prévu pour ces travaux est de 1 280 000 $, subventionnés à 90 % par le MTQ. PFR s’est engagé à payer le 10 % restant.

120 000 $

C’est le porte-parole de PFR, Karl Blackburn, qui a confirmé au journal cette importante contribution financière.

« On a fait une entente avec La Doré d’une participation financière qui s’élève à 120 000 $ et qui sera répartie sur trois ans. On va donc investir 40 000 $ par année avec eux pour faire la réfection de certaines parties de la route entre La Doré et le pont. »

De plus, il souligne que l’ensemble de tous ces travaux routiers n’est pas juste une bonne nouvelle pour la papetière, mais aussi pour l’ensemble des utilisateurs.

En plus de l’enjeu économique, cet axe routier dessert aussi tous les citoyens du Nord-du-Lac et il permet une alternative logistique en cas d’urgence. 

Pont rénové

En février dernier, le MTQ avait annoncé que le pont qui traverse la rivière Ashuapmushuan et qui relie Normandin à La Doré serait réparé cet été.

Les travaux de réfection et de réparation, dont le coût était alors évalué entre 1 M$ et 5 M$, devraient être exécutés d’ici 2021. Ils devraient commencer prochainement et se poursuivre jusqu’au mois d’octobre.