Route 155: une progression plus rapide demandée

Le comité Réseau cellulaire partout pour tous entend profiter du passage du premier ministre Justin Trudeau dans la région afin d’assurer le suivi du déploiement du réseau de téléphonie cellulaire sur la route 155 et demander une progression plus rapide du projet.

Dany Morin, fondateur du comité, rappelle que le dossier n’est pas totalement réglé, même s’il a cheminé depuis l’annonce de 26 M$ des gouvernements provincial et fédéral, en septembre.

L’organisme souhaite recevoir une confirmation au sujet de la poursuite du projet. «Le secteur de Lac-Bouchette est réglé, mais il reste encore beaucoup à faire. En règle générale, le bilan se veut positif, mais tous souhaitent une concrétisation plus rapide du projet», affirme-t-il, dans un communiqué transmis, dimanche, en soirée au Quotidien.

Lors d’un entretien téléphonique, M. Morin a rappelé que le comité a milité pour le déploiement du réseau cellulaire sur la route 155, mais que l’accès à un réseau cellulaire demeure également un enjeu de sécurité dans la région pour la route 169, dans le petit parc d’Hébertville, ainsi que pour la route 167, qui relie Saint-Félicien à Chibougamau.

En raison de la médiatisation du mouvement, plusieurs personnes de l’extérieur de la région ont d’ailleurs contacté le comité afin de faire progresser des projets similaires dans leurs localités respectives.