Dany Morin est président du comité «Le cellulaire partout pour tous».

Route 155: un autre plaidoyer pour la téléphonie cellulaire

Dany Morin est déterminé à continuer de faire du bruit pour que la téléphonie cellulaire soit disponible sur la route 155.
Le président du comité «Le réseau cellulaire partout, pour tous» entend mener sa bataille jusqu'au bout. Il déplore le manque de communication sur cet axe routier, surtout lorsqu'il en va de la sécurité du public.
«Il y a eu un accident mortel cette semaine sur la 155 dans le secteur de La Tuque et les gens qui sont arrivés sur les lieux ont dû se déplacer dans des résidences environnantes pour appeler les secours, déplore l'homme d'affaires de Roberval. «Il faut continuer notre combat. Ce n'est pas sécuritaire, il y a vraiment un problème, poursuit-il.
Dans les derniers mois, des camionneurs et automobilistes se sont joints au regroupement que dirige Dany Morin en tenant deux manifestations entre le Lac-Saint-Jean et la Mauricie.
En plus de revendiquer la téléphonie cellulaire sur la route 155, le mouvement la réclame sur les routes 167, vers Chibougamau, et l'ensemble de la portion de la 169 qui ceinture le Lac-Saint-Jean. Dany Morin souhaite que les gouvernements provincial et fédéral agissent rapidement.
Pour sa part, la mairesse de Lac-Bouchette, Ghislaine Hudon, a bon espoir de voir la lumière au bout du tunnel en cours d'année. «On travaille fort pour l'avoir sur le territoire de notre municipalité. Les pourparlers sont en cours avec les dirigeants de Bell et ils ne peuvent plus reculer. Je m'attends à ce que le signal puisse rentrer à partir de la tour du CN qui est au coeur du village. On couvrirait environ 15 kilomètres à la ronde.»