Rouler en pneus d’été: légal, mais pas encore sécuritaire

Il est parfaitement légal de rouler en pneus d’été partout au Québec depuis le 16 mars. Mais qu’en est-il de la sécurité sur les routes? CAA-Québec a établi une date réaliste adaptée à chacune des régions de la province. Et au Saguenay-Lac-Saint-Jean, les données révèlent qu’il est beaucoup plus sécuritaire d’attendre le 15 avril avant de troquer ses pneus d’hiver pour des pneus d’été.

CAA-Québec a collaboré avec Météomédia afin de déterminer une date réaliste d’installation des pneus d’été pour chacune des régions de la province. La date varie du 5 avril à la mi-mai, selon les secteurs. Le météorologue de MétéoMédia, André Monette, souligne d’ailleurs que le mercure demeure sous zéro la nuit au moins jusqu’à la mi-avril et qu’en moyenne, une cinquantaine de centimètres de neige tombent en mars et avril. 

Les dates réalistes de CAA-Québec comportent un intervalle de 10 jours afin de tenir compte des variations à l’intérieur de chaque région et du seuil de tolérance au risque. 

La première date représente un faible risque de faire face à des conditions hivernales. La seconde date comporte un risque très faible. 

«On ne s’attend pas à des températures particulièrement froides au cours des prochaines semaines. On prévoit un mois d’avril typique, avec des températures en montagnes russes. Les dates réalistes devraient donc être un bon indicateur cette saison», affirme André Monette.

Au Saguenay-Lac-Saint-Jean, la date réaliste établie se situe entre le 15 et le 25 avril. Il s’agit de la même date que pour la Capitale-Nationale, Chaudière-Appalaches, le Bas-Saint-Laurent et l’Abitibi-Témiscamingue.

Montréal, Laval, la Montérégie, l’Estrie et l’Outaouais sont les premières régions où les pneus d’été peuvent être installés de façon sécuritaire, soit entre le 5 et le 15 avril. 

Suivent ensuite Lanaudière, le Centre-du-Québec, les Laurentides et la Mauricie du 10 au 20 avril.

Les résidants de Gaspésie–Îles-de-la-Madeleine doivent pour leur part patienter jusqu’à la période du 20 au 30 avril, ceux de la Côte-Nord du 25 avril au 5 mai et ceux du Nord-du-Québec après le 15 mai. 

Évidemment, les pneus sont requis plus longtemps pour ceux qui circulent dans des régions montagneuses comme la Réserve faunique des Laurentides. 

CAA-Québec convient que même s’il s’agit d’une date réaliste, celle-ci n’est pas parfaite. «C’est une moyenne basée sur les données météo des dernières années, mais on ne sait jamais ce que le temps nous réserve. La preuve, c’est que l’hiver a commencé un mois d’avance! La date réaliste, ça aide à s’orienter, mais il faut aussi faire preuve de jugement. Si on roule souvent la nuit ou en région montagneuse, on a tout intérêt à retarder son changement de pneus», précise le vice-président des services automobiles de CAA-Québec, Pierre-Serge Labbé.