Le maire de Roberval Guy Larouche.

Roberval s'entend avec ses employés

Une entente est intervenue entre Roberval et ses travailleurs syndiqués.
Le conseil municipal de l'endroit entérinera en séance régulière, ce soir, la nouvelle convention collective de ses cols bleus et blancs.
D'une durée de cinq ans, la nouvelle entente prévoit une augmentation salariale de 2,25 % pour la première année et de 2 % pour les quatre années subséquentes.
« Le climat de travail est excellent et notre nouveau directeur général, Daniel Gauthier, commence également avec une entente de cinq ans pour les pompiers. Celle-ci a été entérinée l'an dernier », indique le maire de Roberval, Guy Larouche.
Il ajoute qu'une révision de l'ensemble des clauses de la convention collective des syndiqués a été effectuée, chose qui n'avait pas été faite depuis dix ans. Pour les dossiers disciplinaires, le délai de conservation du dossier d'un employé passe de 12 à 24 mois.
La convention, qui touche une cinquantaine de travailleurs, était échue depuis le 1er novembre dernier. « La productivité des employés est optimale. On a un climat vraiment agréable avec nos employés et c'est très important pour nous. L'entente a été négociée dans un excellent climat de collaboration », termine l'élu.