L’ancienne conseillère municipale de Roberval Nancy Guillemette portera les couleurs de la CAQ lors de l’élection partielle dans Roberval, qui se tiendra le 10 décembre.

Roberval: Nancy Guillemette représentera la CAQ

Après avoir dévoilé la date de l’élection partielle dans la circonscription de Roberval, qui se tiendra le 10 décembre, le chef de la Coalition avenir Québec (CAQ) et premier ministre du Québec, François Legault, n’a pas perdu de temps avant de dévoiler son choix de candidate. L’ancienne conseillère municipale de Roberval Nancy Guillemette portera les couleurs de la CAQ dans cette élection visant à occuper le siège laissé vacant à la suite de la démission de Philippe Couillard.

Attendu depuis quelques jours, la présentation de la candidate caquiste s’est finalement faite, jeudi, dans une salle bondée, en compagnie de la ministre des Affaires municipales et de l’Habitation et députée de Chicoutimi, Andrée Laforest, de l’adjoint parlementaire du ministre de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation pour le volet agriculture et député de Lac-Saint-Jean, Eric Girard, ainsi que du député de Dubuc, François Tremblay.

Le chef de la CAQ est d’avis que l’actuelle directrice générale de l’organisme Santé Mentale Québec pour le Lac-Saint-Jean est la meilleure personne pour représenter son parti. M. Legault n’a pas hésité à souligner l’implication sociale de la dame ainsi que ses expériences en gestion et en politique municipale.

« On a de grands objectifs pour la région. On a besoin d’augmenter le salaire moyen dans la circonscription de Roberval, qui est 14 % plus bas que le reste du Québec. Le défi, ce n’est pas que de créer des emplois, c’est de créer des emplois bien payés », a affirmé François Legault.

Le chef de la CAQ et premier ministre, François Legault a rencontré divers acteurs du milieu jeannois, jeudi. Il s’est notamment entretenu avec la présidente de la Commission scolaire du Pays-des-Bleuets, Brigitte Gagné.

À ce sujet, le nouveau rôle d’Investissement Québec devrait être dévoilé au courant des prochaines semaines. La structure principale devrait se retrouver dans chacune des régions du Québec.

D’entrée de jeu, Nancy Guillemette a remercié son chef pour la confiance qu’il lui témoigne. « Je suis fière de pouvoir représenter les gens de mon territoire. C’est une belle équipe. Je suis ravie d’avoir l’occasion de m’y joindre. Par contre, pour cela, je dois aller chercher la confiance des électeurs de la circonscription de Roberval », a mentionné celle qui compte mettre à profit son leadership, son écoute et son intégrité.

La principale intéressée ne s’en cache pas : le fait de remplacer l’ancien député et premier ministre sortant, Philippe Couillard, est une grosse commande. Le libéral a annoncé sa démission quelques jours après sa victoire dans Roberval.

Nancy Guillemette propose la réduction des taxes scolaires dans la région et compte poursuivre le travail visant à réduire le décrochage scolaire. La création de bons emplois afin de garder les jeunes en région et l’accès à Internet haute vitesse figurent également parmi les enjeux qui lui tiennent à cœur.

La candidate caquiste dans Roberval s’est montrée émotive au moment de remercier sa famille. La décision de se lancer en politique est, pour elle, une décision qui s’est prise en famille.

Celle qui a été conseillère municipale pendant huit ans a signifié son intention, à la dizaine d’élus présents, de tous les rencontrer au courant des 31 prochains jours de campagne.

+

BERNARD GÉNÉREUX ÉCARTÉ

Le poste de candidat caquiste pour l’élection partielle dans Roberval était convoité par plusieurs. L’ancien maire de Saint-Prime Bernard Généreux était du nombre. Il avait notamment fait valoir son intention d’être candidat pour le parti même s’il l’avait, quelques semaines plus tôt, attaqué via une publication Facebook. 

Questionné à ce sujet, François Legault a affirmé ne pas lui avoir parlé. « J’ai vu, comme vous, dans les journaux qu’il était intéressé. C’est flatteur. Bon, je sais que M. Généreux a été dans plusieurs partis. J’ai préféré Nancy », a répondu brièvement le chef du parti. 

Cette réponse a fait éclater de rire plusieurs personnes présentes dans la salle.

+

LUC-ANTOINE CAUCHON DE RETOUR POUR QS

Le candidat de Québec solidaire (QS) Luc-Antoine Cauchon a annoncé son retour dans la course en vue de l’élection partielle du 10 décembre, quelques heures avant la visite du chef de la Coalition avenir Québec et premier ministre, François Legault, jeudi, dans la circonscription de Roberval. 

« Des enjeux comme l’environnement et l’indépendance, autrement dit l’avenir de nos enfants, sont trop importants pour qu’on les laisse entre les mains du gouvernement actuel : ça va prendre des voix fortes pour qu’on puisse se faire entendre. C’est clair que si on reste chez nous dans notre confort, l’indifférence va encore gagner », peut-on lire dans une publication tirée d’un réseau social. 

Luc-Antoine Cauchon a terminé quatrième lors des élections générales du 1er octobre. Il avait obtenu 10,70% des intentions de vote.