Nadine Brassard, directrice générale de Serdex, et Guy Bouchard, président du comité de direction de Naturallia, expliquent que l'événement réunira de 250 à 300 représentants d'entreprises.

Roberval accueillera la 5e édition du Forum international Naturallia

Du 16 au 19 octobre prochain, Roberval deviendra le carrefour du monde des affaires oeuvrant dans les secteurs des mines, des énergies renouvelables, de la forêt et des technologies de pointe avec la tenue du 5e Forum international Naturallia.
L'événement réunira de 250 à 300 représentants d'entreprises de toutes les provinces du Canada ainsi que d'une quinzaine de pays intéressés par la recherche de partenariats et le commerce international.
L'événement, qui se tiendra en trois langues (français, anglais et espagnol), est organisé en collaboration avec Serdex International et le journal Informe Affaires. Il se veut avant tout une occasion pour créer des partenariats stratégiques et favoriser le commerce international entre les représentants des 250 à 300 entreprises attendues sur place, explique Guy Bouchard, copromoteur de l'événement, lors d'une entrevue accordée en compagnie de Nadine Brassard, directrice générale de Serdex.
Invitée à expliquer la tenue de Naturallia à Roberval, Mme Brassard rappelle que des éditions semblables ont déjà eu lieu à Rouyn-Noranda (2002), Timmins (2005), Sault Sainte-Marie (2013) et Sudbury (2015). «Il y a deux ans, Serdex et Informe Affaires ont travaillé en partenariat. J'ai accompagné Serdex à Sudbury et j'ai pu constater le potentiel de l'événement. Naturallia est un "happening" pour les entreprises oeuvrant dans les ressources naturelles. C'est une rencontre spécifique pour les PME des régions. L'objectif est de créer des partenariats entre gens de toutes les provinces participantes et d'une quinzaine de pays», explique M. Bouchard.
Pendant les quatre jours d'activités, les participants auront l'occasion d'effectuer des visites d'entreprises et de participer à jusqu'à 14 «speed meeting» d'une demi-heure avec d'autres représentants d'entreprises. Deux semaines avant la tenue de ces rencontres rapides, les participants auront eu l'occasion de soumettre le curriculum vitae de leur entreprise réuni dans un catalogue virtuel afin de prédéterminer qui ils souhaitent rencontrer, et ce, avec l'aide d'un logiciel de jumelage.
Plusieurs activités de rencontres informelles autour de repas et des conférences de prestige dans les trois langues avec traduction simultanée auront lieu, de même qu'un salon d'exposants.
En ce qui a trait au recrutement d'entreprises d'envergure internationale, Mme Brassard mentionne qu'une cinquantaine de délégués officiels disséminés à travers les 15 pays visés ont pour mandat d'attirer à Roberval de cinq à dix entreprises chacun, un travail qui est d'autant plus réalisable puisque Naturallia compte sur ses expériences passées.
Pour ce qui est de l'organisation logistique, un comité de direction comprenant le maire de Roberval, Guy Larouche, des représentants de Mashteuiatsh et des Autochtones, de Serdex, du ministère de l'Économie et autres chapeautent six comités regroupant une cinquantaine de bénévoles. La mise en place d'un site web, l'embauche d'un coordonnateur figurent parmi la liste des actions à compléter dans les prochaines semaines.
L'organisation compte sur des revenus de 1 M$ répartis en parts à peu près égales entre le secteur privé et public.
Le maire Guy Larouche s'est dit très fier de la tenue de Naturallia 2017 à Roberval. «Ça ne pouvait pas mieux tomber dans le contexte où la MRC Domaine-du-Roy a confirmé la création du Bureau du congrès du Lac-Saint-Jean mardi. Naturallia 2017 cadre parfaitement avec notre volonté de promouvoir le tourisme d'affaires dans la MRC Domaine-du-Roy et la MRC Lac-Saint-Jean-Est», lance Guy Larouche.