La rivière à Mars sera étudiée plus à fond.

Rivière à Mars: 60 000$ pour une étude

L’organisation Contact Nature Rivière-à-Mars investit 60 000 $ pour une analyse hydrogéomorphologique de la rivière afin d’identifier des solutions pour favoriser et pérenniser l’habitat naturel du saumon atlantique et de la truite de mer.

« La rivière à Mars est très dynamique et apporte plusieurs défis. Présentement, la fosse 9 près de la passe migratoire a énormément changé et nous préoccupe beaucoup. Les seuils se creusent et deviennent difficilement franchissables pour le saumon », explique par voie de communiqué le directeur général de Contact Nature Rivière-à-Mars, Marc-André Galbrand. « Une autre problématique que nous avons concerne les prises d’eau de nos étangs. Le lit de la rivière s’est tellement creusé que nos étangs n’ont plus d’alimentation en eau », ajoute M. Galbrand.

Divers partenaires sont impliqués. Ainsi, la Fondation pour la conservation du saumon atlantique investit un montant de 20 000 $ et la Fondation de la faune du Québec (FFQ) injecte un montant de 12 000 $ pour l’analyse des fosses 9 à 12, ainsi que 3000 $ pour l’analyse de l’approvisionnement en eau des étangs. Le ministère des Forêts, de la Faune et des Parcs investit un montant de 17 500 $ afin de réaliser l’analyse.