Les bénévoles ont travaillé pendant trois jours et demi pour classer en ordre d'importance, par rapport au programme de stabilisation des berges.

Riverains Lac Saint-Jean 2000 participera

L'organisme Riverains Lac Saint-Jean 2000 participera aux quatre rencontres de la consultation citoyenne menée par Rio Tinto Alcan et compte réaffirmer sa position d'abaisser le niveau maximum du lac à 15,5 pieds avec un minimum de 14 pieds pendant l'été.
Le président de l'organisation, Claude Duchesne, promet de faire pression sur la multinationale qui, selon lui, privilégie la réparation à la prévention.
«RTA nous parle de vision d'avenir. C'est drôle, mais ils parlent toujours du programme de stabilisation des berges et jamais de gestion du lac. Est-ce que ça veut dire que leur vision d'avenir, ce sont des épis et des perrés autour du lac? Si ça continue, on ne pourra plus vanter nos plages aux touristes ", lance le président de l'organisme, doutant de la volonté de l'entreprise d'améliorer la gestion du lac Saint-Jean.
Claude Duchesne invite d'ailleurs la population à participer en grand nombre aux séances de consultation citoyenne qui se tiendront du 27 au 30 octobre, à Roberval, Dolbeau-Mistassini, Alma et Jonquière. L'exercice piloté par RTA fait partie intégrante de l'étude d'impact qui sera déposée au ministère du Développement durable, de l'Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques, rappelle le président de l'organisation qui regroupe quelques milliers de riverains.
«Il faut que les gens viennent dire ce qu'ils pensent. S'il n'y a qu'une dizaine de personnes qui assistent à ces consultations et qui disent que ce n'est pas si pire, RTA va pouvoir dire que sa gestion est sans faille ", plaide M. Duchesne. La multinationale a déjà annoncé qu'elle allait demander des audiences publiques au gouvernement. Cette étape suivra les consultations citoyennes et le dépôt de l'étude environnementale.
Llevesque@lequotidien.com