Gérald Rousseau est très satisfait des résultats obtenus par la Coop des deux rives en 2016. Surtout qu'une somme de 350 167 $ a été versée en forme de ristourne aux 288 membres.

Ristourne record de 350 167 $ pour la Coop des deux rives

Avec un chiffre d'affaires de 28 M $, la Coop des deux rives a dégagé un surplus de 1 M $ qui s'est traduit pas des ristournes record de 350 167 $ à ses membres.
Des résultats très satisfaisants pour le conseil d'administration qui a tracé le bilan de la dernière année, lors de l'assemblée générale annuelle qui se tenait jeudi.
«Il me fait plaisir de constater que l'on a brisé le tabou selon lequel une coopérative n'a pas l'obligation de rentabilité. Répéter année après année des résultats financiers intéressants nous donne le pouvoir et la capacité d'adapter nos services aux besoins et aux demandes de nos membres et clients», a souligné le président Gérald Rousseau. 
Cette bonne santé financière permet à la coopérative d'investir 477 832 $ pour assurer son développement. Ce sont les différents services agricoles qui permettent d'obtenir de si bons résultats. Par contre, le virage de producteurs vers l'agriculture biologique a eu un effet sur les ventes. Elles sont inférieures de 6 % comparativement à l'an passé. 
La vente de moulées pour les animaux se maintient. « Les volumes livrés à la ferme sont les mêmes qu'en 2015 grâce à des hausses de ventes importantes chez certains clients, qui ont pallié les pertes dues aux transitions vers le biologique », a indiqué le directeur général Dominic Tremblay. 
Cependant, le commerce de grains a été plus difficile avec une baisse des ventes. Le secteur végétal a été meilleur. «Le service développé par l'équipe de travail répond avec souplesse aux différents besoins de nos clients, ce qui fait la renommée du service végétal de La Coop. Nos ventes ont été affectées par les transitions biologiques, principalement du côté des bleuetières avec une diminution d'achat plus de 500 000 $ à des clients importants», a-t-il précisé. 
Le secteur quincaillerie s'est bien tiré d'affaire, malgré la baisse des mises en chantier.
Le président Rousseau a souligné l'importance que prend le secteur agroalimentaire pour la Coop. « Le conseil d'administration a décidé de réaliser un investissement d'environ 1,5 million $ pour la mise en place d'un centre de transformation de produits de maraîchage et d'un marché qui permettront la vente de produits locaux et régionaux. Nutrinor étant déjà impliquée dans la transformation et la mise en marché des viandes et du lait au Saguenay-Lac-Saint-Jean, notre implication dans ce secteur s'inscrit dans la complémentarité d'une offre régionale », a-t-il mentionné. Il s'agit du Marché Walberg qui ouvrira ses portes à Dolbeau-Mistassini au printemps.
La Coop des deux rives est la propriété de 288 membres sociétaires et compte aussi 1179 membres auxiliaires.