Rio Tinto a décidé de faire sa part en égalant les dons récoltés par les employés en cette période de pandémie.
Rio Tinto a décidé de faire sa part en égalant les dons récoltés par les employés en cette période de pandémie.

Rio Tinto égalera les dons de ses employés à des organismes

Rio Tinto prend la balle au bond en décidant d’égaler le total des dons remis par ses employés à des organismes de sécurité alimentaire et d’aide aux femmes en difficulté du Saguenay-Lac-Saint-Jean. Le montant amassé dépasse déjà les 11 000 $ et la multinationale va «accoter» la somme jusqu’à concurrence de 40 000 $.

Dans un communiqué envoyé mardi, on apprend qu’à ce jour, quatre organismes vont profiter de la générosité des employés et de l’employeur, soit le Centre de femmes au Quatre-Temps d’Alma, Entre-Êtres de Jonquière, la Soupe populaire de Chicoutimi et la maison d’hébergement La Chambrée de Jonquière.

En plus des employés de Rio Tinto, le Syndicat national des employés d’Arvida, la Caisse d’économie Desjardins de la Métallurgie et des Produits forestiers du Saguenay-Lac-Saint-Jean, ainsi que les caisses Desjardins d’Arvida-Kénogami, de Chicoutimi, de Jonquière et de la Rive-Nord du Saguenay ont contribué.

En raison de la crise du coronavirus, qui provoque la perte de revenus au sein de plusieurs ménages, cette aide financière permet à ces organismes de souffler un peu et de venir en aide à un maximum de personnes.

« Nous remercions chaleureusement Rio Tinto ainsi que ses employés pour leur élan de solidarité, a déclaré la coordonnatrice de l’organisme Entre-Êtres, Delphine Malembré. En ces temps difficiles, beaucoup de personnes se retrouvent dans une situation de précarité et d’insécurité alimentaire. Les demandes de dépannage auprès de l’organisme ont augmenté considérablement dans les dernières semaines. Grâce à ce généreux don, nous allons encore plus être en mesure de répondre à notre mission de lutte à la pauvreté en soutenant ces personnes par des dons de denrées et des bons d’épicerie. Personne ne devrait être laissé pour compte dans cette période de crise. »

Le directeur général de la Soupe populaire de Chicoutimi, Bertin Riverin, a été touché par cet élan de générosité de la part de Rio Tinto et ses employés.

« Notre organisme distribue quotidiennement depuis bientôt 30 ans un repas complet aux personnes les plus démunies de notre société et c’est grâce à nos bénévoles ainsi qu’à des gestes généreux comme les vôtres que nous pouvons poursuivre notre oeuvre », a-t-il invoqué.

Finalement, le directeur exécutif, Opérations Québec chez Rio Tinto, Sébastien Ross, a souligné que la contribution en temps et en argent des employés permettait à la communauté de mieux se porter en ces temps difficiles.