Richard Martel, député de Chicoutimi–Le Fjord

Richard Martel vote contre le discours du Trône

Richard Martel s’est levé à la Chambre des communes, lundi, afin de voter contre le discours du Trône du gouvernement Trudeau.

Le député de Chicoutimi–Le Fjord et critique de l’Opposition officielle en matière de Défense nationale a décidé de ne pas appuyer le discours du Trône, puisqu’il « ne répond qu’aux enjeux des grands centres et se préoccupe peu des régions ». Le texte voté par l’assemblée parlementaire abordait, entre autres, l’abolition de la taxe sur le carbone, l’éthique, le retour à l’équilibre budgétaire et le respect des compétences provinciales.

« Encore plus important pour Chicoutimi–Le Fjord, le discours du Trône ne fait pas mention d’un soutien pour nos travailleurs forestiers, ne parle pas de nos chasseurs et pêcheurs, ou encore de notre base militaire. Les problèmes de pénurie de main-d’œuvre et d’accès au marché du travail ne font pas exception ; il n’en est nullement question », a déclaré M. Martel, par voie de communiqué.

Le député conservateur dit également avoir eu une pensée pour l’industrie de l’aluminium du Saguenay–Lac-Saint-Jean, qui n’a fait l’objet d’aucune mention. « C’est un gouvernement qui se dit environnemental ; l’aluminium devrait être au cœur de cette stratégie », a déploré Richard Martel.