Richard Martel appuie Erin O'Toole

Le député conservateur de Chicoutimi-Le Fjord, Richard Martel, appuie Erin O’Toole comme candidat à la chefferie du Parti conservateur du Canada. Au début du mois de mars, le député hésitait encore entre Erin O’Toole et Peter Mackay, mais son choix s’est consolidé en raison des interventions de O’Toole concernant les régions du Québec, dont le Saguenay-Lac-Saint-Jean.

«La première fois que j’ai vu Erin à la période de questions, j’ai été impressionné par son aplomb, son assurance, sa vivacité d’esprit et sa capacité à convaincre et à débattre. Pour moi, il était dans le top des députés. J’ai vite remarqué qu’il savait où il s’en allait, il connaissait ses dossiers», a affirmé Richard Martel, par voie de communiqué.

Le député de Chicoutimi-Le Fjord attendait la visite d’Erin O’Toole en sol saguenéen pour le voir à l’oeuvre sur le terrain. Le candidat à la chefferie était en visite en mars dernier. 

« C’était important pour moi de voir comment il allait connecter avec notre monde, quelle importance il allait donner à nos dossiers et nos réalités. Partout au Canada, maintenant, il parle de GNL Québec.  Il connaît les défis de l’industrie forestière et de l’aluminium. Il sait ce qu’il faut faire pour assurer une industrie agricole prospère. Avec lui, le développement du Canada passe par les régions. Il sait qu’il faut arrêter d’imposer le choix des grands centres à nos régions», a ajouté Richard Martel. 

L’élection du prochain chef du Parti conservateur, qui devait avoir lieu en juin, a toutefois été repoussée à une date ultérieure, en raison de la pandémie de COVID-19.