Le président de Produits forestiers Résolu, Richard Garneau, s'inquiète de la pression que les activistes environnementaux pourraient exercer en nuisant à la relance de la machine numéro neuf à Alma.

Richard Garneau lance un appel aux employés

Préoccupé par la «pression épouvantable» des groupes environnementaux, le président de Produits forestiers Résolu (PFR) Richard Garneau invite les employés de la papeterie d'Alma à s'impliquer pour la relance de la machine numéro 9.
Plus tôt cette semaine, il a été révélé que l'entreprise et l'exécutif syndical sont en discussion pour redémarrer la machine fermée depuis deux ans à l'automne, ce qui pourrait créer une trentaine de postes. Jeudi, le président de PFR a déclaré que l'appui des communautés était important pour l'avenir.
«Il y a des risques pour Alma. Ce papier sera fait à partir de fibres issues de la forêt boréale, et on ne sait pas comment les activistes environnementaux vont réagir», craint Richard Garneau. Il voit déjà des messages appelant à la protection de la forêt sur les réseaux sociaux.
Résolu a été critiquée cette semaine à l'effet qu'elle aurait violé son moratoire sur la forêt boréale, ce que le dirigeant réfute. « Les groupes doivent être imputables, et là ils disent n'importe quoi. La science a prouvé que la forêt boréale se régénère naturellement et qu'elle va continuer comme ça. Il ne faut pas négliger l'impact du réchauffement climatique également.»
Même s'il ne se lassera «jamais» de défendre l'industrie forestière, Richard Garneau pousse les travailleurs, les maires et les communautés à se «faire valoir». Il apprécie la «position forte» du syndicat présentement.
Avec les machines déjà en fonction et la numéro neuf qui pourrait redémarrer bientôt, ce sont 100 000 tonnes de copeaux de bois qui trouveront preneurs. «C'est bénéfique, car il y a beaucoup d'accumulation sur le marché en ce moment. Ces 100 000 tonnes seront utilisées tant et aussi longtemps, en mois ou en années, qu'on pourra vendre du papier», explique Richard Garneau.
La relance de la machine numéro 9 à Alma est possible en raison de la fermeture de deux usines de PFR au Tennessee. L'entreprise a décidé de concentrer ses activités autour de trois produits, soit le papier tissu, la pâte kraft et le papier de type photocopie.