La neige a commencé à tomber sur la région en soirée, jeudi.

Réveil dans la tempête

Une accumulation d’une quinzaine de centimètres de neige attend les Saguenéens à leur réveil, vendredi matin, pouvant aller jusqu’à 20 centimètres dans le Bas-Saguenay. Tel que prévu, le Lac-Saint-Jean recevra un peu moins de neige lors de la tempête, mais un avertissement de froid extrême et de poudrerie a été émis pour le secteur en raison des forts vents attendus vendredi.

L’importante dépression qui a longé la côte est américaine a touché le Saguenay-Lac-Saint-Jean en début de soirée, jeudi. La neige s’est rapidement accumulée au sol en soirée, mêlée à de forts vents.

Un accident a fait quatre blessés légers à Chicoutimi peu après le début de la tempête. Un automobiliste a perdu la maîtrise de son véhicule sur la chaussée enneigée, pendant qu’il descendait la côte de la rue Audette, près du boulevard Université, vers 20 h 15.

Le conducteur âgé dans la trentaine, qui avait sa fille de neuf ans à bord, n’a pu éviter un impact frontal avec un véhicule qui venait en sens inverse, a rapporté le lieutenant Denis Harvey, de la Sécurité publique de Saguenay. Deux jeunes hommes dans la vingtaine se trouvaient à bord de l’autre automobile.

Les coussins gonflables se sont déployés sous la force de l’impact, mais les occupants n’ont subi que des blessures mineures.

Importante fuite d’eau

La neige qui tombait a aussi compliqué le travail des employés de la Ville de Saguenay qui tentaient de colmater une importante fuite d’eau, jeudi soir, survenue à la suite du bris d’une conduite à l’angle des rues Bégin et Salaberry, au centre-ville de Chicoutimi. 

Le secteur a été fermé à la circulation le temps de l’intervention. De l’eau coulait le long de la rue Racine en raison de l’ampleur de la fuite, a rapporté le lieutenant Harvey.

Routes régionales

Plusieurs routes étaient recouvertes de neige, mais aucune section n’a été fermée à la circulation par le ministère des Transports, jeudi soir.

Du côté de la Sûreté du Québec, aucun événement digne de mention n’était à signaler sur les routes régionales en raison de la tempête.

Les usagers de la route sont invités à consulter les plateformes du 511 avant de prendre la route, vendredi matin, notamment pour vérifier l’état des conditions routières sur la route 170, dans le secteur de Saint-Bruno. La visibilité nulle à cet endroit lors de tempêtes peut entraîner sa fermeture.

Saguenay

Selon les prévisions, une quinzaine de centimètres étaient attendus dans les secteurs situés au sud de la rivière Saguenay et davantage dans le Bas-Saguenay, plus le secteur se rapproche du fleuve Saint-Laurent.

Les secteurs situés au nord de la rivière Saguenay devraient recevoir un peu moins de précipitations. « Sur le fjord, les vents vont vers l’ouest, tandis qu’un peu plus en altitude, en haut des montagnes, ce sont des vents d’est, ce qui amène souvent un peu plus de précipitations sur le sud de la rivière Saguenay », a expliqué Pierre Vaillancourt, météorologue chez Environnement Canada, lors d’une entrevue téléphonique.

Vendredi, le Saguenay devrait recevoir cinq centimètres supplémentaires. Tout comme jeudi soir, les rafales de vent pourront encore atteindre jusqu’à 90 km/h près du fjord.

Froid extrême au Lac

Le Lac-Saint-Jean devait recevoir de 10 à 15 centimètres de neige dans la nuit de jeudi à vendredi, les quantités les plus importantes étaient attendues dans le secteur sud du lac, vers Alma.

Les chutes de neige se poursuivent vendredi. De deux à quatre centimètres doivent recouvrir le Lac-Saint-Jean. Des avis de poudrerie et de froid extrême ont été émis jeudi pour le Lac-Saint-Jean. La visibilité pouvait alors être réduite à 800 mètres ou moins.

Les Jeannois doivent s’attendre à connaître vendredi un refroidissement éolien de -38 à partir de la soirée ou de la nuit suivante, causés par de vifs vents en provenance du nord-ouest.

Un avis semblable sera peut-être émis pour le Saguenay, a indiqué M. Vaillancourt.