La mairesse de Saint-David-de-Falardeau et présidente d’honneur du Défi ski Leucan, Catherine Morissette, l’associé du bar le Yéti, Johnny Tremblay, le directeur général de Leucan, Jacques Tremblay, le directeur général du Valinouët, Alain Tremblay, et le directeur du marketing Stéphane Leblond, ont dévoilé le chèque de 46 058$ qui a été amassé lors de la 9e édition du Défi ski Leucan qui se déroulait pour une première fois au Valinouët samedi.

Retour fructueux pour le Défi ski Leucan

Après une pause d’une année, l’édition régionale du Défi ski Leucan n’a pas perdu de sa popularité, ce qui a permis d’amasser 46 058$ pour soutenir les enfants atteints de cancer et leur famille.

Pour une première fois de son histoire, l’événement qui en était à sa 9e édition au Saguenay-Lac-Saint-Jean, se déroulait sur les pentes du Valinouët. Il n’avait pas eu lieu l’an dernier faute de ressource et la direction de la station de ski de Saint-David-de-Falardeau a levé la main dans les derniers mois pour reprendre le flambeau. La présidence d’honneur était d’ailleurs assurée par la mairesse de la municipalité, Catherine Morissette. Après une journée bien remplie, la chargée de projets-développement philantropique à Leucan, a souligné la présence de plusieurs nouvelles équipes, confirmant du même souffle la volonté d'un retour au Valinouët l'an prochain pour la 10e édition. 


Une équipe de quatre skieurs représentait Le Quotidien/Le Progrès durant la journée, amassant 1000$. Le quatuor était formé de Pierre-Alexandre Maltais, Mélanie Côté, Serge Émond et Bernard Lamontagne.

Malgré des conditions difficiles avec d’importantes rafales et de la poudrerie, une centaine de personnes réparties en 27 équipes ont dévalé les pentes pour la cause, ce qu’ils devaient faire au moins une fois pendant six heures afin de remplir leur mandat. Au bas de celles-ci, plusieurs activités connexes pour toute la famille se déroulaient, avec l’animation d’un chansonnier. Des jeunes atteints de cancer et leurs familles ont également participé aux festivités.  La veille, la station de ski avait fermé ses portes afin de s’assurer que la pluie n’abîmerait pas les pentes en vue de l’événement caritatif. «Ne sous estimez pas l’impact que vous avez», a lancé au terme de la journée le directeur général de Leucan, Jacques Tremblay, aux participants, soulignant que c’était un plaisir de les côtoyer.

Le Défi ski Leucan se déroulait simultanément samedi dans trois autres stations de ski du Québec, soit au Mont-Vidéo (Abitibi-Témiscamingue), à Bromont (Estrie) et à Vallée-du-Parc (Mauricie). Un dernier défi se tiendra à la station de Stoneham le 30 mars.