Les jeunes du programme devaient relever plusieurs défis de survie, vendredi, dans une forêt de Saint-Nazaire.

Ressources fauniques: le député Roy charmé par le programme

«Vous autres, vous avez compris comment raccrocher les jeunes.» Le député de Bonaventure et porte-parole de l’opposition officielle en matière de Forêts, de Faune et de Parcs, Sylvain Roy, était de passage dans un boisé de Saint-Nazaire, vendredi, pour voir en action une classe du programme Ressources fauniques de l’école Jean Gauthier d’Alma. Dispersés en forêt, les jeunes ont réalisé des défis de survie, dont la confection d’abri et l’allumage de feu.

Créée il y a près de 10 ans, cette concentration donne la chance aux élèves d’en apprendre davantage sur la faune et de vivre des activités, dont la pêche blanche et la chasse. Une initiative créée au départ pour lutter contre le décrochage scolaire, explique Jean Gaudreault, enseignant en sciences et fondateur de ce programme.

« Au départ, je voulais que les jeunes aient du plaisir en venant à l’école. Et quand tu t’amuses, tu apprends sans vraiment t’en rendre compte. Et ça fait du bien de sortir de la classe, d’aller en forêt. Ils sortent bouger tout en développant des compétences qui vont leur servir toute leur vie. C’est valorisant pour eux », a exprimé M. Gaudreault.

La première année, seulement 20 élèves étaient inscrits à ce programme. Aujourd’hui, il compte 100 jeunes, principalement des garçons. 

« Je n’ai pas vu ce genre de programme ailleurs. Mais il serait à imiter. Je vais me faire le porte-parole de votre programme», a salué le député péquiste. 

L’école Jean-Gauthier compte sur l’aide de plusieurs partenaires pour permettre aux jeunes de réaliser de telles sorties. Équinoxe Aventure a conçu des défis de survie pour le programme et Normand Gobeil accepte chaque année d’accueillir les jeunes sur ses terres.