Produits forestiers Résolu devra embaucher 1200 travailleurs d'ici trois ans afin de combler ses besoins en main-d'oeuvre au Saguenay-Lac-Saint-Jean, affirme la direction de la compagnie.

Résolu veut envoyer un signal clair

Produits forestiers Résolu devra embaucher 1200 travailleurs d'ici trois ans afin de combler ses besoins en main-d'oeuvre au Saguenay-Lac-Saint-Jean, affirme la direction de la compagnie.
Pour l'ensemble de ses opérations à l'échelle nord-américaine, le nombre de travailleurs à recruter atteint 3500. Cela représente plus de 40 % de la main-d'oeuvre actuelle de la multinationale. On attribue la situation aux multiples départs qui sont anticipés d'ici 2017.
« Plusieurs personnes nous quitteront pour la retraite, alors que d'autres réorienteront leur carrière. Il y aura des besoins très importants dans l'ensemble des régions du Québec et particulièrement au Saguenay-Lac-Saint-Jean. Que ce soit en scierie, en forêt ou dans les papetières, nous aurons des défis importants à relever en matière de recrutement de personnel au cours des prochaines années », indique le porte-parole de PFR, Karl Blackburn.
Un premier signal
En collaboration avec le Cégep de Saint-Félicien, une formation en supervision et contrôle de qualité sera dispensée à une dizaine de travailleurs de cette industrie à partir de lundi. D'une durée de 450 heures, ce cours permettra aux participants de gravir des échelons et d'accéder à des postes de supervision.
« Cette formation est un signal clair que l'entreprise souhaite lancer à la population. Il y a des perspectives de carrières intéressantes dans l'industrie forestière. Depuis les 10 dernières années, il s'agit de l'un des signaux les plus importants que nous souhaitons lancer à la population », conclut M. Blackburn.
Pour prévoir le coup, ce dernier rappelle que Résolu prend régulièrement part à des salons de recrutement.