Repenser la manière de présenter les religions après la tragédie de London

Samuel Duchaine
Samuel Duchaine
Le Quotidien
La tragédie survenue à London dimanche a fait couler bien de l’encre, au cours des derniers jours. Le professeur en sciences du langage à l’Université du Québec à Chicoutimi (UQAC) et titulaire de la Chaire d’enseignement et de recherche interethniques et interculturels (CERII) de l’UQAC, Khadiyatoulah Fall, croit que la société doit repenser la manière de présenter la religion et amorcer une réelle discussion sur l’intégration de toutes les religions au Canada, mais qu’il ne faut surtout pas tomber dans la généralisation, d’un côté comme de l’autre.